La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Urine Festival : Of A Hermaphroditic Enema & An Urophilic Pissparty Pleasure

URINE FESTIVAL - Of A Hermaphroditic Enema & An Urophilic Pissparty Pleasure

Klysma records, 2005

Splatter gore grind noise, Hollande

Cd

Mesdames messieurs, j'ai l'honneur de vous présenter le groupe sans conteste le plus dégueulasse ou du moins l'un des plus dégueulasse de la galaxie, j'ai nommé Urine Festival ! Ne souriez pas voyons, c'est bel et bien le nom du groupe ! Quel type de musique peut bien jouer une formation avec un tel patronyme ? Du splatter noise gore grind bien sûr ! Composé de deux membres dont, un illustre inconnu au chant, et Marc Palmen au reste (basse, samples, boîte à rythme) qui n'est autre que le batteur du grand LAST DAYS OF HUMANITY , qui d'ailleurs vient de se reformer après un split en 2006. Ceci est une bonne nouvelle entre parenthèses pour tout les goregrindeux, les autres s'en fouetteront comme de leur première couche il faut l'avouer! Of A Hermaphroditic Enema & An Urophilic Pissparty Pleasure (oui c'est le titre du cd) est sortit chez KLYSMA RECORDS , la maison de disque de justement Marc Palmen ! Il faut croire qu'aucune maison de disque ne voulait s'en charger et pour cause (rires). On commence Of A Hermaphroditic Enema & An Urophilic Pissparty Pleasure avec un morceau qui bastonne sévère avec en fond sonore un sample tiré d'un film de cul bien hardcore genre Anal violation volume 6 (j'invente (rires)), ajouté à cela une basse hyper méga grave et hyper méga overdrivé et un chant hyper méga dégueu !!! Ici no guitars vous l'aurez deviné, la basse est tellement présente que l'ajout de grattes n'aurait rien apporté il faut le reconnaître !!! Je n'ai jamais de ma vie entendu un chant de la sorte, on a clairement l'impression d'entendre un liquide couler dans un estomac ou plutôt un mec qui essaierait de tirer la chasse d'eau d'un chiotte public (n'ayons pas peur des mots !). C'est sûr, il y a un effet, et rien que pour ça Urine Festival mérite qu'on jette une oreille dessus ! Le cd se compose de 66 morceaux oscillants entre 16 et 32 secondes, imaginez un peu ! Malgré l'aspect noise qu' Urine Festival dégage, il y a quand même un sens à sa musique que seul les scatophiles ou extrêmes goregrindeux pigeront ! Urine Festival est quand même au dessus de tous ces groupes mexicains inaudibles mais reste quand même très limité. Heureusement, on ne se tape pas un sample de film de cul tout les morceaux. La pochette qui est sensé montrer l'opération du minou d'une jeune demoiselle est à l'image du contenu du cd, c'est-à-dire dégueulasse ! Urine Festival est à placer à côté de FAECES ERUPTION , TUMOUR ou autre BIOCYST . Bref, Urine Festival ou comment avoir envie de vomir !

Maxtician - 4.5/10