La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Windir : 1184

WINDIR - 1184

Head Not Found, 2001

Sogna metal / Pagan black metal, Norvège

Head Not Found

1184 est concrètement l'album de la reconnaisance pour Windir, en témoigne le nombre important d'interviews dans tous les magazines spécialisés \"Metal\" à haute distribution tels que Rock Hard , Terrorizer , Metallian etc. D'une manière plus explicite, disons que le groupe allait enfin pouvoir jouïr d'une promo digne de ce nom, en tout cas à la hauteur de leur musique. Par ailleurs, Valfar, seul maître à bord du drakkar Windir décidait cette fois de s'entourer d'autres musiciens, transformant ce one-man-band en un véritable groupe, marquant ainsi une volonté de se produire \"live\" et ce, jusqu'aux Etats-Unis ! Certains n'hésitent pas à dire que Valfar, perfectionniste dans l'âme, était très stressé lors de l'écriture de cet album et c'est probablement la raison pour laquelle Hvàll, ami d'enfance et membre du groupe Ulcus , a rejoint Windir avec pratiquement le reste du groupe. Valfar ayant grandit avec les membres de ce groupe local, l'entente ne pouvait être que parfaite. Il était donc convenu que Valfar et Hvàll composent chacun de leur côté les compos de cet album. Toutefois, afin de garder une certaine homogénéité au niveau du son, nos comparses vont enregistrer et mixer l'album au même endroit, à savoir le \"Akkerhaugen Studio\". Cette façon de composer va bien sûr un peu changer la donne, et celà se ressent à l'écoute de \"Dance of Mortal Lust\" ou encore \"The Spirit Lord\" qui musicalement se rapprochent de ce qui se faisait à la grande époque de Thy Serpent : un style plus brutal sans pour autant renier la présence des synthés. Mais qu'on ne s'y trompe pas, même si ces compositions sont de très bonne facture, les chansons qui donnent une dimension supérieure à l'album sont celles composées dans la plus pure tradition de Windir, avec cette fois-ci quelques \"hits\" dont on a du mal à s'en remettre, à l'instar de \"Todeswalzer\" , composée entièrement à la manière d'une valse viennoise... cette fusion avec le Metal extrême vaut de l'or, même si parler de fusion n'est pas vraiment exact puisqu'on ne retrouve aucuns samples de musique classique, la structure musicale étant axée uniquement sur les lignes de gratte ! Cet album se termine d'ailleurs dans la même veine puisque \"Longing\" est un petit bijou reprenant de manière succinte tout ce qui fait le style \"Windir\", allant des riffs épiques aux chants clairs, tous exécutés de manière parfaite par Cosmocrator du groupe Mindgrinder , la compo finissant tout en ambiance avec ce côté electro du plus bel acabit. 1184 est donc un album plus accessible mais tout aussi magique que son prédécesseur, qui donnera à Windir ses lettres de noblesse.

Thyl l\'espiègle