La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Undead Prophecies + Stille Volk + South Of Hell + Dread Union Blood

Festival De Chair et d'Acier 2017

22/04/2017

La Cave à Musique, Mâcon

La Cave à Musique : voilà une salle inédite pour moi mais déjà connue étant donnée qu’elle est incontournable pour la scène metal de Bourgogne. En plus, en ce mois d’avril, elle est le lieu où se déroule le festival médiéval De Chair et d’Acier, organisé par l’association Weak Up Dead, proposant des stands et animations sur le Moyen-Âge et se concluant par un concert de musique extrême… Ceci m’a donc tout bonnement motivé pour m’y rendre. N’ayant malheureusement pu assister aux spectacles médiévaux, je m’attarderai sur le concert dont l’affiche était très alléchante…

Pour commencer, c’était déjà un plaisir de retrouver nos compatriotes savoyards de Dread Union Blood, ayant découvert leur sludge metal à feu la salle Chez Drey. Ils ont beau avoir la place d’ouvreurs de soirée mais soyons francs : ils déjà tout déménagé ! Evidemment, le public étant encore faible, mais les métalleux présents ont pu prendre une belle claque dans la figure tellement les gars nous rentraient dedans. Ce n’est pas mon genre de metal de prédilection. Cependant, je reconnais tout à fait leur qualité scénique.

Dread Union Blood - La Cave à Musique, Mâcon, 22/04/2017

Dread Union Blood - La Cave à Musique, Mâcon, 22/04/2017

D’autres Savoyards ont pris la suite des événements : South Of Hell. Là aussi, il était intéressant de découvrir leur death metal sans concession. Et puis première caractéristique de ce combo : c’est le batteur qui pousse la chansonnette… Ce qui laisse toute la liberté aux deux guitaristes et au bassiste de s’exprimer pleinement… Bon, c’est vrai que la qualité du son ne m’a permis de profiter pleinement de leur musique mais on sentait tout de même cette lourdeur propre au death. Et la marteleur de fûts growle et blastbeat à toute allure. Je ne manquerai sûrement pas une nouvelle occasion de les revoir dans la région…

South Of Hell - La Cave à Musique, Mâcon, 22/04/2017

South Of Hell - La Cave à Musique, Mâcon, 22/04/2017

Et voici le groupe que j’attendais le plus : Stille Volk… Oui, ça peut faire bizarre de les trouver au beau milieu d’une affiche de death metal mais nous sommes toujours dans le cadre du festival médiéval, donc… Et n’ayant pu assister à leur show du Ragnard Rock Fest en 2016, il ne me fallait absolument pas les laisser passer une seconde fois ! Pourquoi ? Parce que j’apprécie vraiment leur musique folk médiévale avec les instruments traditionnels et leurs chants alternant Français et langue d’Oc. Les Pyrénéens abordent des traditions et autres légendes locales pour le plus bel effet ! Musique rythmée ou mélancolique : tout y est pour faire banquet ou même s’adonner à la contemplation… Leurs deux derniers albums, Nueit de Sabbat et Pèira Negra, étaient les principales sources d’inspiration pour cette soirée sans dénigrer les excellents Hantaoma (1er album), Satyr Cornu et Maudat.

Stille Volk - La Cave à Musique, Mâcon, 22/04/2017

Stille Volk - La Cave à Musique, Mâcon, 22/04/2017

Mais ceux que le public, lui, attendait étaient les fantômes macabres d’Undead Prophecies pour leur date exclusive en Europe ! Honte à moi, je ne les connaissais pas avant ! Qui sont-ils donc ? Et bien des musiciens aux origines inconnues en fait mais décidés à faire ressortir d’outre-tombe le death metal old school. En tout cas, je l’ai très bien ressent dès les premières notes… Les Death et autres Possessed semblaient être présents sur la scène ! Et pour que le mystère soit plus épais, les personnages se présentent comme des ombres devant le public, tels des mort-vivants avides de chair fraîche ! La découverte de cette troupe mortifère m’a littéralement subjugué, comme tout le public d’ailleurs.

Undead Prophecies - La Cave à Musique, Mâcon, 22/04/2017

Undead Prophecies - La Cave à Musique, Mâcon, 22/04/2017

Au final, ce festival valait vraiment le déplacement. La Cave à Musique est une très bonne salle qui mérite d’être découverte. Tout cela fait qu’on y retournera, c’est sûr !