La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Ars Diavoli : The Absence of Light

ARS DIAVOLI - The Absence of Light

Debemur Morti Productions, 2006

Black metal dépressif, Portugal

Cassette

Amis dépressifs, bonsoir ! Besoin de broyer du noir ? Allez vite vous procurer cette démo. Sinon, il n'y a pas grand intérêt d'écouter The absence of Light . Encore du Black Métal dépressif comme on en a déjà entendu plein de fois (de toute façon, comment peut-on innover dans un genre pareil ?). Bon, arrêtons-nous là pour les critiques un peu faciles, une petite présentation du groupe s'impose. D'abord, ce n'est pas réellement un groupe mais un one-man-band, qui n'est pas à sa première entrée dans la scène Black puisqu'il a participé aussi au split Black Throne of Disease chez War Productions aux côtés des groupes portuguais IRAE, PENITENCIA et THY BLACK BLOOD. C'est pour moi le premier groupe portugais de BM que j'écoute, un pays dont on ne parle pas beaucoup ici. Ars Diavoli est dirigé par Vilkacis qui n'est pas inconnu de la scène portugaise (MALLEUS, LUX FERRE). Quand on écoute The Absence of Light , on sent qu'il fait cela avec sincérité; désespoir et mélancolie sont les maîtres mots. Mais c'est saoulant, oh oui c'est saoulant, les guitares sont trop saturées, et la voix n'y échappe pas non plus (elle a d'ailleurs une forte ressemblance avec celle de XASTHUR). J'en ai entendu des trucs inaudibles pour le commun des mortels, mais là c'est à la limite du supportable, m'enfin, le style le veut ainsi. Il y a tout de même de bons riffs parfois, en particulier dans le second morceau (\"Penuria\") avec une ligne de basse très présente et très appréciable (comme dans LEVIATHAN), le meilleur morceau. A part cela, rien, mais alors rien d'extraordinaire, une demo pour les fans de BM dépressif.

Choucroute