La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Artaud : Pour En Finir Avec Le Jugement De Dieu

ARTAUD - Pour En Finir Avec Le Jugement De Dieu

Sub Rosa, 1947

Ecriture et poésie sonore, France

Enregistrement Radiophonique

Antonin Artaud est un écrivain et un poète français. Il est né à Marseille en 1896. Ce poète maudit et tourmenté a écrit \"l'Ombilic Des Limbes\" et \"Pour En Finir Avec Le Jugement De Dieu\" en poésie ; puis il a théorisé beaucoup de textes sur le théâtre et le cinéma qui continuent à inspirer des metteurs en scènes du monde entier. Cet extrait radiophonique enregistré dans le studio de La Radio Française a été réalisé vers la fin de sa vie après plusieurs rôles au cinéma, plusieurs mises en scènes de théâtre, une route avec les surréalistes français ainsi que les nombreux séjours en asile psychiatrique. Il a fallu 20 ans pour que cet extrait soit publié car celui-ci a été censuré.

Artaud est un écrivain qui écrit avec son âme. Un poète détaché de lui-même qui plonge dans le néant et qui subit ces \"déplacements de pensées\". Un poète qui annonce non des œuvres mais des déchets de lui-même. Lire ses œuvres c'est marcher dans l'inconscient où la primauté humaine est enfouie au plus profond. Artaud explore donc les méandres de chaque réflexion dans un certain nihilisme toujours justifié. Les thèmes abordés sont le néant, l'enfermement, la négation, la douleur, la folie, Dieu, l'art, l'humain. Il fut le plus grand penseur de la douleur humaine, comme un Lautréamont à son paroxysme. Créant l'enfer, Artaud s'est tu dans la folie.

Mais pourquoi chroniquer un enregistrement radiophonique d'Antonin Artaud sur un webzine de metal extrême ? Parce que Artaud a (et doit) influencé beaucoup d'artistes de musiques minimalistes et sombres car cet enregistrent est l'orchestration de la nature de l'homme, sale et absurde. On y retrouve la négation de Dieu réduit à l'état de merde, par la maladie et l'aliénation de l'homme. On y retrouve l'Amérique du Nord crachée avec du sang. On plonge dans un néant sans profondeur, dans une existence inexistante. Chaque sujet est traité par Artaud avec une voix oppressante presque schizophrénique. Artaud discute avec lui-même, retourne sa folie pour mieux l'allégoriser. Chaque texte est coupé par des cris, des tambours lourds et déchirants, un xylophone strident, comme un rituel tribal violent et occulte. Image de la folie humaine. Détruisant tous les tabous, Artaud nous délivre là une image encore restée ambigüe de chaque être, de la violence du monde, défiant avec une acre aversion la religion et l'éthique.

Cette œuvre est indescriptible, c'est une expérience presque physique qui résonne en nous comme un miasme nauséabond, comme des paroles de notre esprit que l'on rejette et que l'on inhale avec avidité. Nous avons pu écouté un petit extrait grâce au talentueux groupe de black metal français PESTE NOIRE, que beaucoup connaissent, dans son FolkFuck folie mais je conseille à tout passionné d'art minimaliste et des explorateurs du tréfonds de l'esprit de notre race, d'écouter cette œuvre singulière et inédite. Vous serez stigmatisés.

\"Artaud\"

Lord Of Corpse