La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Bethlehem : S.U.I.Z.I.D

BETHLEHEM - S.U.I.Z.I.D

Red Stream, 1998

Dark metal, Allemagne

Album CD

Mine de rien Bethlehem roule sa bosse dans un Dark Metal des plus dépressifs et torturés depuis 1991 et ce S.U.I.Z.I.D marque encore une fois une évolution assez nette par rapport à ses prédecesseurs. Après avoir posé les bases d'un Dark metal pesant teinté de parties doom avec \"Dark metal\", puis un album complétement hystérique couplé à des parties planantes toutes plus mélancoliques et belles les unes que les autres avec \"Dictius te Necare\", Bethlehem est décidémment une formation à part en constante évolution comme le montre ce \"S.U.I.Z.I.D\" d'apparence plus contenue mais aussi amplement plus classieuse voire maitrisée que par le passé. D'aspect parfois progressif, gothique avec des parties narrées et des voix féminines voire industriel comme le témoigne le titre \"Nexus\" aux guitares tout simplement majestueuses, le dark metal de Bethlehem explore ici diverses voies musicales avec toujours comme point de rencontre la volonté de créer des atmosphères maladives, dépressives voire tout simplement belles et mélancoliques; bref, à ne pas mettre entre toutes les mains. L'entité Bethlehem fait une nouvelle fois preuve de maturité, la folie est ici plus contenue que par le passé et l'ensemble peut paraître beaucoup plus accrocheur même si l'album est très riche tant au niveau des atmosphères que des mélanges de styles abordés. On dénote quelques influences à la new KATATONIA dans les morceaux les plus calibrés et accrocheurs tels que \"Gestern starbe ich schon heute\" et quelques influences clairement Black metal, notamment au niveau du chant hurlé (cette fois-ci effectué par Marco Kehkren de DEINONYCHUS) dans les morceaux les plus agressifs de ce \"S.U.I.Z.I.D\" toujours teintés de mélancolie comme \"Teufelverrückt gottdreizehn\". Une batterie très calibrée et froide ainsi que des guitares alternant entre des riffs mélodieux et d'autres beaucoup plus lourds, agressifs et opressants viennent sublimer le tout. Voilà selon moi l'album de la consécration pour ce grand groupe de Dark Metal qu'est Bethlehem en proposant une musique d'apparence beaucoup plus calibrée, douce et surtout audacieuse que par le passé. Cependant, le groupe est loin de dévier de son objectif et parvient à conserver toute son aura maladive et mélancolique pour notre plus grand bonheur pour peu que l'album soit fouillé; un incontournable de la scène dark metal progressive au même titre qu'un \"Dictius te Necare\", ni plus ni moins.

Diarrhea Blitzkrieg