La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Bifrost : Paris brûle-t-il ?

BIFROST - Paris brûle-t-il ?

FTW records, 2010

oï, France

FTW records

Maîtres collectionneurs, je vous salue ! Voici présentée ici une des rares perles de bootleg. Finies les infatigables rééditions de l'INFANTERIE SAUVAGE ; de BRUTAL COMBAT et LEGION 88. Enfin un objet qui vaut son pesant de cacahuètes. Ce petit Ep super moche limité à 100 copies + 65 copies (bref si vous avez rien compris, c'est qu'il y a deux covers différents) établi par le label allemand fuck the World vaut maintenant x $, faites vos jeux! (Aparté destiné aux enfoirés de collectionneurs de disques qui font grimper les prix sans même apprécier la musique). Concernant Bifrost, le groupe est notamment composé de Dédé de BRUTAL COMBAT et Laurent de BUNKER 84 (infatigables musiciens), qui reste hélas peu connu (D'ailleurs, je n'ai pas retrouvé de traces d'eux sur une quelconque compilation officielle, mais je cherche encore, des fois que la foi me guide). Ceci est la réédition d'une démo de 1995, donc autant vous dire que la qualité sonore en est limitée, même si cela reste plus que convenable, et je dirais même de qualité pour un bootleg .
Pour la face A , je vous présente Paris Brulet-t-il? , à ne pas confondre avec Paris d'ULTIME ASSAUT, sorti à l'époque sur le mythique Label Rebelles Européens. Donc, cette petite perle de RAC (il faut appeler un chat un chat), est dans la continuité de BUNKER 84, pour ne pas vous dépayser : la composition des titres est moins mélodique, plus guerrière, avec des breaks lourds et pesants entrecoupés de passages rapides et de quelques soli rapides de guitares ; soli simplissimes, mais mémorisables et entraînants, révoltants... Bref, la mise en place des éléments-clefs qui font la popularité de ce genre de musique. Paris Brule-t-il? , Guérilla Urbaine sont des titres où souffle un vent de haine, et qui pourrait certainement être hurlés après que le houblon agisse sur vos synapses. Le titre Les troupes de l'avenir qui sillonne la face B reste composé de la même façon que son petit frère, à savoir une alternance de parties lentes accentuées par la basse afin de bien comprendre les textes et de les apprendre par cœur, puis de de rythmiques effrénées au couplet. Et de temps à autre, on insère un solo de guitare, voir même de batterie. Un titre hautement sympathique, avec des textes qui restent mesurés.
Ce Paris Brule-t-il? mettra le feu à votre platine, car même si la pièce en question vide nos bourses, elle reste un belle objet de collection vraiment rare, et en même temps avec une qualité sonore maîtrisée et des titres qui méritent une reconnaissance posthume: l'ensemble reste salutaire.

MOI - 8,5/10