La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Black Faith : Proclaim My Victory

BLACK FAITH - Proclaim My Victory

Autoproduction, 2006

Black metal, Italie

Démo CDr

La scène scandinave, et surtout la norvégienne, aura définitivement marqué de son fer rouge la scène BM UG italienne. En témoigne ce quatuor né en 2004, qui s'illustra d'abord par des reprises de Marduk. Par cette démo, Black Faith (ok, ce nom n'est pas original !) nous délivre quatre perles d'art noir que Darkthrone n'aurait pas renié s'il n'avait viré rock'n'roll entretemps. Tout d'abord, le son fait de cette démo un bon cru, car il est bien clair, laissant poindre tous les instruments, en particulier la batterie qui cogne de manière bien organique : un délice ! Ensuite, les titres sont bien accrocheurs, aux riffs variés, bien dosés et bien enchainés : leur musique est sale, noire, rageuse. Le chant est traditionnel mais son rendu est bon, désespéré et fantomatique. On apprend que les textes, quoiqu'indisponibles, traitent à la fois de satanisme et de paganisme (deux concepts finalement très proches : le Satan chrétien n'est-il pas l'incarnation des anciens dieux païens, salis et récupérés par la théologie chrétienne ? J'arrête ici ces considérations, sinon je vais encore recevoir un mail d'insultes de notre bon père Robert CULAT !). En somme, \" Proclaim My Victory \" constitue une très bonne surprise pour toux ceux en quête d'un groupe qui sait respecter parfaitement les règles du BM, sans innover certes, mais sans ennuyer non plus l'auditeur. La pochette est traditionnelle, avec une gravure démoniaque, mais en photocopie, le rendu est minable, dommage. Black Faith est à placer aux côté de ses compatriotes de Nefarium, Ars Macabra, Darkness ou encore The True Endless (et autres combos latins que j'oublie !) ; là, on se dit que le black metal transalpin a de sérieux défenseurs.

Autocratôr - 09/10