La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Black Storm : Black storm volume 1

BLACK STORM - Black storm volume 1

Black storm, 2007

Compilation, France

CD

On débute très fort avec le groupe ARTEFACT et son titre \"Magic Spellcraft\". Difficile à cerner. Le titre frôlera de prêt avec le heavy, le black ou encore le death. Le titre étant très bien construit, il alterne aussi bien des passages épiques (grâce au clavier très bien mis en valeur d'ailleurs) à des passages beaucoup plus sombres. Voici un groupe qui apporte originalité à la scène française, à découvrir...

Changement radicale avec le groupe TERRAGON et son black metal symphonique. Pas de grandiloquence ici, quelque chose d'atrocement sombre et dépressif. Avec une mise en avant particulièrement prononcé des claviers ambiants, on pense immédiatement à Xasthur . Glacial et hypnotique, « Christ impuni » s'adresse à toutes ces âmes désespérées...

On continue à présent avec un groupe peu connu ASSACRENTIS qui a sorti une démo de black mélodique en 2004 « The secrets from the past ». Le morceau est correct, même si peu surprenant. Mêlant à des moments des riffs rapides et acérés proche d'Immortal et à d'autres des passages plus ambiants avec des nappes légères de clavier. Pas désagréable mais il manque un petit quelque chose pour que la sauce prenne...

Le son des vagues, le cri d'une baleine... Le nouveau Gojira ? Non on a affaire au groupe GLOOMY BETRAYAY et son morceau « Doloris ». Bon que dire? Sincèrement je suis emmerdé. Pourquoi? Parce que ce morceau est vraiment celui qui m'a le plus déçu de toute cette galette. Et alors? Bas c'est le groupe de Mordrek, celui qui a produit cette compil! Allez en espérant qu'il ne prenne pas la mouche... Ce titre de soi disant black viking est plat comme une jeune collégienne. Le son est mauvais et faiblard (enregistré sur un portable dans une cave?). Mais il n'y a pas que ça, les riffs sont d'une simplicité et d'une monotonie affreuse. Seule la voix (et encore à des moments des effets horribles viennent tout gâcher) sauve un peu le tout. Enregistré a fortiori quand j'écoute le morceau avec très peu de moyen, le groupe peine à fournir un travail de qualité, dommage...

La transition est particulièrement difficile avec le titre de (brutal) death metal « Beauty with pain full Thorns » de RECUEIL MORBIDE . Le son est bon et ça dépote sévère. Très proche d'un Benighted et d'un Psykup (?) pour les cris aigus, voici un titre qui ne laisse présager que du bon. A découvrir si t‘as envie de te prendre une bonne petit calotte de par chez nous...

Après une longue intro au piano, on continue avec du gros son, celui qui tache. TERRODROWN nous envoie du black métal puissant et rapide qui n'est pas sans nous rappeler Keep Of Kalessin . Seule la batterie ne parait pas « naturelle », comme sur le dernier Ministry par exemple, ce sentiment d'avoir à faire à une boite à rythme. Hormis cette impression, on a vraiment envie après l'écoute de « Ark ov Vultures » d'en découvrir un peu plus...

OTARGOS est l'une des grosses pointures de cette compil. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un groupe bordelais officiant dans du black brutal. Souvent assimilés à un Marduk ou un Dark Funeral , ils deviennet petit à petit un digne représentant de la scène underground française. Le producteur de cet compil a décidé de choisir le titre « Unaltered Negative God » extrait de l'excellent Ten-Eyed Nemesis . Même si ce morceau est particulièrement réussi, un petit « Havocalypse » aurait été parfait...

Voici l'un des titres les plus surprenant de Black storm avec le groupe FUNERAL DAWN . Accrochez- vous bien, le groupe a tenté l'expérience de mélanger du black à du violon et des voix de gothique (proche d' Epica ) Et alors est-ce que ça rend bien? Et bien figurez-vous que ce n'est pas trop mal. Un peu déstabilisant (comment ne pas penser à Apocalyptica les premieres secondes!) mais le mélange black/violon, bien dosé, donne lieu finalement à un morceau relativement homogène. A découvrir aussi pour son originalité qui ne laissera personne indifférent...

On enchaîne avec le groupe parisien SPECTRUMS OF OBLIVION et son titre éponyme. Bon morceau, efficace avec à des moments la présence de légères parties de clavier en retrait. Avec une seule démo, j'ai été surpris par la maturité du groupe et de sa musique. Aucune révolution en vue, mais un bon moment de passé.

Avis mitigé avec le titre suivant de DARK REQUIEM . De bonnes idées, au niveau des riffs entre autres, et de moins bonnes comme la voix en français et saturée (le rendu n'est pas là) ou encore cette subite pause dans le morceau avec ce passage très festif et folk, étrange... Me faisant penser à certains moments au groupe Misanthrope , ce titre se laisse écouter mais n'est néanmoins pas l'un des moments forts de cette compil...

Moment fort et bien en voici un avec le groupe AABSINTHE ! Putain quelle claque! Le groupe évolue dans du death mélodique, proche il est vrai d'un Opeth , mais très efficace. Ce titre mid tempo vous donne vraiment envie de découvrir leur galette dans sa totalité et c'est là d'ailleurs tout le but d'une compil. Même s'il donne un peu l'impression d'être l'intrus de ce cd, le groupe est à suivre de très prêt...

La machine est lancée et on continue sur les morceaux de qualité avec NEGATIVITY et le titre « Nocturnal apparition ». Vous l'aurez aisément compris, le groupe évolue dans du black mélancolique et dépressif. Proche parfois d'un Burzum pour ses passages très sombre et glaciale, la musique du groupe vous transporte loin très loin, sous terre... Peu d'information sur eux sur le web (à moins que mes petits doigts sur Google se soient mal démerdés), à écouter pour les amateurs de black aux ambiances froides et malsaines.

LEX TALIONIS ou comment à mes yeux gâcher une piste de cette compile? Sérieux les mecs c'est quoi ce machin! Ça me fait penser à deux choses: soit à un flipper soit à au personnage du jeux vidéo Sonic. Le titre part dans tous les sens, ça sonne souvent faux à l'oreille et surtout ça ne rime à rien, à mon avis, pour cette compil ! A mettre à la rigueur sur la compil Hit and Dance 96 mais pas ici! Surprenant dans le mauvais sens du terme.

LUTECE avec le titre « Dawn of Gjallarharhorn » clôturera cette galette. Morceau là encore surprenant en débutant avec de la corde de brumes. Malgré un son de disto moyen, le morceau développe une atmosphère particulière agréable. Avec une petit arpège au milieu de la compo, le groupe peaufine à nouveau son atmosphère. Groupe qui je pense prend toute son envergure à l'écoute entière de sa démo ou de son album...

Voici une compil avec de très bons morceaux et d'autres par contre plus que médiocres. Mais je ne voudrais pas revenir là-dessus mais plutôt sur la démarche plus qu'honorable d'Olivier Colineau, producteur de Black storm . En effet, en nous proposant une compil de ce genre, il permet de soutenir activement (et non pas que par des belles paroles!) la scène underground française! Même si j'ai critiqué certains titres de cette compil (et c'est la d'ailleurs le but d'une chronique) je tenais néanmoins à saluer et à remercier le producteur pour son travail... En espérant qu'il y ait une suite à ce premier volume, je ne peux que vous conseiller de vous procurer ce cd.

Caedes - 9/10