La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Blood Motorized : Bestial

BLOOD MOTORIZED - Bestial

Chaos Records, 2011

Death Metal suédois, Suède

EP

Bien sûr, Bestial ne dure que dix huit petites minutes. Mais les Suédois ont-ils vraiment besoin de plus pour démontrer une fois encore leur science à toute épreuve du Death Metal ? Non, probablement. De fait, sans (mauvaises) surprises, Blood Motorized est basé à Stokholm et exalte la puissance du pur Metal qui fait peur avec une bonne dose de sang dedans. Animé par quelques activistes chevronés ayant traîné leur armes de garçon boucher aussi bien chez AMON AMARTH (pour le guitariste Anders Hansson) qu'ARCANA (?) dans lequel officie toujours le batteur Mattias Borgh, le (désormais) trio se rappelle aujourd'hui à notre bon souvenir en offrant à leur première giclée éponyme de 2009, un maigre successeur - à l'origine une simple cassette trois titres limitée à 100 copies - qui, par sa qualité et son évident savoir-faire, nous donne surtout envie d'en reprendre une bonne louche, après que ces quatre courts morceaux nous aient ouvert l'appétit sans nous rassasier totalement.

Aussi à l'aise avec le charclage en règle mené à un rythme (relativement) rapide, quoique, comme l'illustre \"Bestial\", le groupe ne s'interdit jamais une petite et toujours efficace décelération de dernier les fagôtS, qu'avec le long supplice mortifère, témoin ce \"Rekviem\" ultra pachydermique vibrant au son de cet accordage tellurique et épais dont le Death Metal à la Suédoise première génération a contribué à façonner, Blood Motorized remplit son cahier des charges, sans folie peut-être mais avec une maîtrise éprouvée.

Cela lui suffira-t-il pour s'imposer sérieusement et ne plus être uniquement le point de convergeance d'une petite poignée de musiciens visiblement rassemblés pour se faire plaisir tout en rendant hommage à leur style de prédilection plus que jamais (trop) à la mode ? Il lui faudra sans doute poursuivre le caveau creusé par le dernier titre de ce solide EP pour espérer y parvenir... Du moins, est-ce ce que l'on espère...

childeric Thor - 7/10