La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Bloodsoaked : Sadistic Deeds ... Grotesque Memories

BLOODSOAKED - Sadistic Deeds ... Grotesque Memories

Comatose Music, 2009

Death metal, USA

Album CD

Les one man band sont légions dans le true black metal, ou encore le goregrind bien crado, mais il est vrai qu'ils se font plus rares dans ce style qu'est le death metal. Depuis quelques années, on peut en voir de plus en plus : on pourra citer des grands noms tels que Viral Load, Insidious Decrepancy ou encore Putrid Pile. Ce qui peut parfois poser problème à certains auditeurs, c'est l'utilisation de la boîte à rythme. Et je peux les comprendre, étant donné qu'il y a encore peu je trouvais que la plupart des combos qui l'utilisaient avaient, au final, un son plastique totalement artificiel et pourri ! Je n'y connais pas grand-chose en matière de boîte à rythme mais du progrès à été fait dans ce domaine à tel point que des fois on se demande si on a à faire à un vrai batteur ! Bref, je ne vais pas rentrer dans le débat du genre « est-ce que le drum programming c'est de la merde ? », mais une chose est sûr: le beugleur de Bloodsoaked l'utilise à bon escient, sans pour autant tomber dans un bourinage sonore sans queue ni tête... Explication

\\\"Bloodsoaked\\\"

Tout d'abord Bloodsoaked est un one man band ricain venant de la Caroline du Nord œuvrant dans un death metal basique avec un son bien chaud qui nous rappelle les combos floridiens des années 90 (à ce stade là je suis à la limite de bander, je l'avoue). D'habitude, j'ai souvent tendance à me méfier des one man band made in voix de porcin ; mais là je suis impressionné, les compos sont cools (à prendre avec des pincettes) car les riffs sont souvent peu nombreux sans pour autant être alambiqués. Ici, exit les partis de branlage intensif de manche à en faire pâlir un Rocco Siffredi qui n'aurait rien eu à se mettre sous la bite depuis deux jours. Si je devais comparer Bloodsoaked à un groupe, se serait sans conteste à Suffocation nouvelle période !!! Le titre Rotting In Filth en est le meilleur exemple. Titre dont d'ailleurs le clip figure sur le CD en bonus, waaa elle est pas belle la vie ? Clip d'ailleurs sans intérêt selon moi mais plutôt sympa où on peut voir mister Hasselbrack jouer tout seul comme un sans ami dans un hangar entrecoupé par des séquences ou un mec se trimballe à poil avec un masque à gaz. Pourquoi porte-t-il un masque à gaz ? Bonne question peut être qu'il a lâché une grosse caisse ... Enfin passons et revenons à ce Sadistic Deeds... Grotesque Memories qui vaut le détour mesdames et messieurs. J'allais tout de même oublier de préciser que ce nouvel album et le deuxième méfait (seulement) de Bloodsoaked . Notons aussi une reprise de Gates To Hell d' Obituary de bonne facture pour les fans de ce soit disant groupe mythique qui ne m'a jamais fait plus d'effet qu'un Efferalgan sensé calmer des maux de tête ! J'ai beaucoup aimé cet album au final mais je dois avouer que par moment je trouve quand même que les compos manque de patate et de folie ! Le tout reste correct, à écouter...

Maxtician - 7.5/10