La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Chevrotine : Aux armes !

CHEVROTINE - Aux armes !

Musique et Tradition, 2003

ThRacsh metal, France

CD

Aaaargh, après une première démo qui a su faire parler d'elle, Chevrotine est de retour avec l'album de l'année 2003. Ouverture du bal (masqué ?) avec le « Croissant maudit », tube, hymne de tous les nationalistes, de Serbie ou de Russie, en passant par le Dauphiné, il ne manque plus que celui-ci soit passé sur toutes les ondes de France pour provoquer la révolution, et aboutir à l'ordre nouveau, mais d'ici là, nous sommes « destinée », à poursuivre le deuxième titre (je suis en forme aujourd'hui !!), moins percutant, mais qui restera dans les annales, tout comme ses 2 autres sœurs qui suivent. « Bad Tölz », change de sujet, fini de se lamenter sur ce qu'est devenu la France, rappelons nous du passé, la révolution nationale, l'Europe unie, est, c'est ce que nous espérons depuis six décades (enfin, c'est eux qui le disent), certainement le titre le plus socialiste du disque. Par ce que « Nationalistes » suit, la troisième perle de ce disque, bien moins fin que son prédécesseur, plus direct, plus percutant, le refrain n'a jamais voulu ressortir de mon cerveau (en disant ça, je crois que tout les bretons vont me bastonner). Et après « Les nouveaux justiciers », « Chevrotine » (ce nom me rappelle un groupe ?), sert d'hymne, à ces défenseurs de l'occident. J'espère seulement qu'ils utilisent des balles Stinger. Enfin avant l'outro, « L'épée en main », le titre qui manquait pour que je ne reste pas sur ma faim, enfin le retour du RAC païen, fini le RIF chrétien, Chevrotine, est venu nous remémorer que nos ancêtres n'allaient pas à l'église, mais adoraient la nature qui les a vu naître. Avec 10 titres qui vont devenir le Thulé du nouveau millénaire, Légion et Bunker ont leur successeur, et il se prénomme Chevrotine.

M.O.I. - 9/10