La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Christ Agony : Nocturn

CHRIST AGONY - Nocturn

Mystic Productions

Black/ Death, Pologne

La scène Polonaise est l'autre pays du metal extrême et depuis de nombreuses années, elle a révélée de nombreuses formations de grandes qualités, dont certaines formations ne sont plus à présenter comme par exemple, BEHEMOTH, GRAVELAND, HATE, VESANIA, VADER et la liste est encore bien longue. Le metal extrême en Pologne, c'est l'histoire d'une grande famille. Et parmi, les autres formations, on trouvait la formation Christ Agony, cette formation s'est formé il y a maintenant plus de deux décennies par un certain Cezar, et qui à son actif huit albums, et Nocturn est donc le neuvième qui arrive trois ans après Condemnation , leur précédente réalisation. Cette horde Polonaise aura quand même marqué de son empreinte musicale avec quelques albums de qualités dont le fameux Daemoonseth Act III , paru en 1994, cet album restera pour moi l'un des meilleurs albums de cette horde. Passons maintenant, à cette nouvelle galette Nocturn , que dire ??? Pas grand-chose, on a droit toujours au même ingrédient qui a fait connaître cette horde à ces débuts, à savoir une musique au tempo lourd agrémentée de passages plus rapide. A l'écoute de ces neuf morceaux, la musique de Christ Agony n'a guère évolué, je dirais même que leur musique stagne, et il faut bien reconnaître que ce nouvel album ne propose rien de nouveau. Pourtant, je ne vais pas dire que cet album est vraiment mauvais, Nocturn contient quelques passages forts intéressants, mais au fil des morceaux, on s'ennuie un peu, car, les morceaux se ressemblent et sont répétitifs. Pour cette neuvième réalisation, la musique de Christ Agony s'éloigne quelque peu du Black-Metal pour nous offrir une musique plus orientée Death-Metal. Les titres sont longs, principalement mid-tempo. Les atmosphères qui se dégagent dans cet album sont à la fois glaciales et sombres, elles ont été créées par cette lourdeur bien oppressante. Certaines formations cherchent à enrichir leur musique, en cherchant à faire vivre leur musique, par contre, il y a d'autres qui n'évolue pas du tout, et c'est le cas de cette horde Polonaise Christ Agony qui est resté au même stade, son leader Cezar semble suivre le même chemin. Pour conclure, Nocturn ne pas vraiment convaincu, ça reste un album plat, avec lequel je reste sur ma faim.

DestruKtor - 5/10