La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Chthonian : Of beatings and the silence in between

CHTHONIAN - Of beatings and the silence in between

Woodcut Records, 2007

Black / Death metal, Finlande

Album CD

Oh putain, c'est quoi ce bordel? Ils ont foutu quoi le label, hein? Ils m'ont envoyé un cd promo même pas terminé dans sa phase de mixage? Sont si pressés que ça maintenant? Direction immédiate le myspace (vous voyez que c'est bien ce réseau Myspace!) et là surprise! Eux aussi se sont fait avoir, moins que moi mais tout de même! (Presque) pas de basse dans cette production, comme c'est dommage, surtout pour ce style de musique (black/death). Ça me fait penser au groupe suisse Cortez tout ça, mais eux ils n'ont pas de bassiste au sein de la formation! Curieuse volonté que celle-ci. Après le myspace, direction le site, histoire d'en savoir un peu plus sur ce groupe finlandais. Et là deuxième choc, et pas des moindres, puisque le groupe vient d'organiser une sorte de tombola avec cd et tee shirts à gagner! J'en connais qui commencent mal. Je me penche donc sur ce \"Of beatings and the silence in between\" sorti sur Woodcut records, avec une estime peu élevée du groupe. Les choses vont cependant se modifier rapidement, après quelques minutes d'écoute! Le groupe nous sort là un premier CD de grande qualité, malgré la production. Le fait que Mathias Lillmåns (membre de Finntroll ) soit au chant y est peut-être, voir surement, pour quelque chose. Malgré une durée d'une trentaine de minutes, le groupe arrive à nous montrer de quoi il est capable, en nous déballant d'excellents riffs. Markus Rosenberg , derrière les fûts (de la batterie) nous livre un jeu tout particulièrement efficace, avec des blasts beats dévastateurs. La voix ira osciller entre le monde du death et du black. Le titre « Thirteen », que l'on peut aussi retrouver sous la forme d'un clip vidéo sur le cd, résume à lui seul la musique du groupe. Cependant n'oublions pas la critique faîte précédemment, le fait que l'ingé son ait oublié de poser ses moufles pénalisent beaucoup la musique du groupe. Un son massif et puissant aurait à coup sûr dévasté de nombreuses oreilles. Un méfait donc pour conclure de qualité, mais qui aurait pu, et surtout mérité, d'être beaucoup plus efficace. Si vous souhaitez vous procurer cet album, sans dépenser quelques euros, allez faire de temps en temps un tour sur leur site Internet, qui sait on aura peut-être le droit à une deuxième tombola! Ah et puis comme l'indique le groupe sur leur page web, « And to all of you who didn't win, female fans in particular; NUDE PHOTOS HELP! », il y a encore cette solution...

Caedes - 7,5/10