La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

CiguË : Swallow the pain

CIGUË - Swallow the pain

Thundering Records, 2008

Electro metal, France

Album CD

Ciguë est un duo parisien qui officie depuis 2006 dans un electro-metal s'inspirant des grandes figures du genre, type Nine Inch Nails, Rammstein, ou encore Hocico.
Or, ils s'en inspirent tellement que la nouveauté n'a pas vraiment de place dans cet album. Où est l'originalité, je vous en conjure ?

Swallow the pain est un album écoutable, rythmé, mais c'est aussi une production assez fade. Pas de surprise, beaucoup de linéarité, et pas spécialement de perfectionnisme. Les rythmes sont très caricaturaux, assez bateau. C'est à se demander si Ciguë s'est laissé guider par une notice à l'attention des apprentis utilisateurs d'Audacity. C'est à n'y rien comprendre.

Pourtant, l'influence du groupe est étendue, dans les cénacles parisiens indus qui élisent domicile nocturne dans des caves et autres soirées dansantes. Il faut dire que les deux musiciens ont eu le temps de se forger une petite réputation. Yann Reversat est guitariste de Norma Loy depuis 2006 (groupe de new wave des 80's reformé récemment), tandis que Joanna Louis prête sa voix à des formations metal electro (FlexRex, Epic, Anthemon) depuis presque dix ans. D'autre part, Swallow the Pain est distribué via les disquaires de renom.

Un groupe populaire donc, mais qui ne mérite pas forcément une attention prioritaire.

Je dis dommage, dommage pour vous, chères têtes pensantes de Ciguë, si seulement vous pouviez sortir des schémas, et nous offrir quelque chose de plus enrichissant, je jure de vous féliciter. Il est possible que j'aie fondé trop d'espoir en cet album. Mais pour le moment, je préfère en faire don aux bonnes œuvres du Secours Boutonneux de Châtelet-les-Halles.

Ne vous faites pas de souci pour moi, j'ai à la rigueur trouvé un bon emploi à la musique de Ciguë... J'écoute un extrait, par-ci par-là, en rangeant ma chambre, une canette de Desperados à la main. Je me pince, le cauchemar continue.

Myrha - 1/10