La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Coathanger Abortion : Dying Breed

COATHANGER ABORTION - Dying Breed

Comatose music, 2009

Death metal, USA

Cd

Un crochet de boucher sur la pochette, un nom de groupe à rallonge, que pouvons nous bien avoir là ? Un CD de death metal ! Et non ce n'est pas le dernier LORIE que je vais chroniquer mais le premier CD (après une démo passée inaperçue) des 5 Ricains de Coathanger Abortion originaires du Tennessee. Underground, le groupe l'est sans conteste, et je dois avouer que je ne connais pas grand-chose du combo, donc je n'irai pas vous raconter de salades sous prétexte de faire du remplissage.

\"Coathanger

C'est avec un engouement certain que je mets play sur ma chaîne sapin de Noël... Comment se différencier dans une scène death metal où les autres groupes bourgeonnent comme des furoncles sur le cul d'un troll du Seigneur Des Anneaux ? C'est la question que je me pose sans fin après avoir écouté ce Dying Breed , qui n'est pas mauvais. Attention : \"pas mauvais\" ne veut pas non plus dire qu'on va casser des barreaux de chaise. Premier point : Dying Breed est un album au son résolument old school . Simple volonté du groupe ou est-ce la production qui veut cela? Perso, je pencherais pour la première solution, sinon les quatres gonzes auraient enregistré avec un mec comme Neil Kernon, par exemple. Bref, old school , COATHANGER l'est sans conteste, pas seulement au niveau du son, mais également au niveau des compos: The End Result ou Feast Of The Dead en sont quelques bons exemples. Les vocaux sont gutturaux, sans pour autant se situer dans le domaine des infra-basse ; d'ailleurs je trouve que la voix n'est globalement pas assez mise en avant, ce qui est dommage. Pour ceux qui n'aiment pas les séances de bourrinage intempestive, Dying Breed sera peut être pour eux, car le groupe préfère visiblement mettre en avant le côté lourd et étouffant de sa musique plutôt qu'une technique à en faire bander des ultras brutal death métalleux. Tout comme la voix, il est vrai que la batterie a tendance à être un peu en retrait sur des passages rentre dedans ; en conséquence, le groupe perd un peu en puissance. Autre fait marquant, c'est ce son de cymbale qui me fait penser à une cloche telle que les vaches peuvent en porter autour du cou ! Pas très agréable pour les oreilles....
En conclusion, Dying Breed est un album correct sans pour autant être une tuerie...

Maxtician - 6/10