La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Comedie Macabre : Blasphemia

COMEDIE MACABRE - Blasphemia

Autoproduction, 2007

Gothic black metal, France

Album CD

Une voix plaintive, des ballades, des passages déchaînés... voici la recette de Comédie Macabre, qui signe avec Blasphemia son premier album. Après une démo intitulée Agnus Dei (2005), le groupe de \"metal gothique\", comme il se définit lui-même, a produit par ses propres moyens, cet opus assez riche.
Le clavier est intéressant, et pas forcément stéréotypé. Certes, notre oreille aguerrie - ou vaccinée ! - aura vite fait de reconnaître l'influence des pointures du black sympho. Mais passé cet état de comparaison, les mélodies nous transportent, sans toutefois monopoliser toute notre attention. Les rythmes donnés par la batterie sont souvent très gentillets, et quelques passages pourraient se passer de percussions. Mais globalement, la structure de l'album est assez bien définie, caractéristique que nous pouvons sans nul doute attribuer à l'éducation musicale classique de Mina et L.C.F., les têtes pensantes du groupe.
Outre ces aspects techniques, il règne une ambiance de contemplation, qui puise sa substance dans le Romantisme... quoi de plus naturel pour « du » gothique ? Car effectivement, Comédie Macabre n'opère pas toujours dans l'originalité. Les thèmes sont très banals, du vampirisme à notre amie la Mort, en passant par tout le registre religieux. C'est sûr, il faudra davantage d'audace à Comédie Macabre afin de sortir de la redite.
En revanche, mélodiquement parlant, l'auditeur n'a jamais le temps de s'ennuyer. Les morceaux ont chacun leur personnalité, leur mise en relief semble être un souci permanent. En 11 titres, nous faisons l'expérience de paysages musicaux très variés. D'aucuns pourront critiquer cet aspect en pointant du doigt le côté « patchwork » des compositions. Mais Blasphemia a au moins cette plus-value de création hétéroclite, signe de bonne santé des mélomanes.

Myhra - 6/10