DARK NOVA : Sivilla

DARK NOVA - Sivilla

Black lotus, 2005

Heavy progressif, Grèce

Album CD

Je le confesse volontiers, avant de recevoir cet album, je n'avais jamais écouté ni même entendu parler de ce groupe Grec qui existe pourtant depuis 1987. Force est de reconnaître à Dark Nova un savoir-faire certain. Malheureusement, le potentiel musical semble être mal exploité. Les musiciens ne sont pas des manchots mais comme bien des groupes prog on en perd vite son latin. L'écoute de l'album en entier se révélera être pour moi un exploit. Le premier titre n'est pas spécialement énergique et les suivants s'enchaîneront sur le même tracé, de façon très fade. On cherche le petit truc qui démarquera le groupe, en vain. Dark Nova est un groupe de Métal Progressif comme il en existe des centaines. Il est même impossible "d'imprimer" le moindre refrain parmi les longs morceaux de "Sevilla". L'étrange assemblage musical est difficile à suivre et la déception grande. Rajoutez une production un peu faible, une pochette assez hideuse et quelques montées du chant difficiles à supporter. Des intentions qui semblaient bonnes mais un résultat peu transcendant pour, au final, un album soporifique, à conseiller aux amateurs avertis ou aux plus téméraires d'entre vous en substitution d'une bonne dose de somnifère.

A noter que le groupe comporte en son sein deux musiciennes: Lara K. à la basse et Mary Tassouli aux synthés.

Mephisto - 4/10