La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Dark The Suns : In Darkness Comes the Beauty

DARK THE SUNS - In Darkness Comes the Beauty

Firebox, 2007

Gothic metal, Finlande

Album CD

Dark The Suns est à ne pas confondre avec DARK SUNS, groupe allemand chez Prophecy. Dark The Suns est une toute jeune formation finlandaise formé en 2005, initialement débuté comme le projet solo du chanteur guitariste, et ce n'est qu'en 2006 que Dark The Suns est devenu un groupe puis s'est stabilisé fin 2006 avec deux ex-membres du groupe BEAUTIFUL BETRAYAL, une autre formation finlandaise de gothic metal. Dark The Suns se définit très sobrement et sans prétention comme du metal mélodique avec de jolies mélodies au piano (faites au synthé évidemment...) et des vocaux sombres. Cette description est tout à fait véridique, mais n'ayons aucune peur de classer Dark The Suns dans le gothic metal, même si en effet Dark The Suns se dissocie clairement de cette vague gothic metal finlandaise qui flirte avec la pop avec leurs affreuses voix androgynes en plus, tout comme il se dissocie de ces nombreux groupes de gothic metal féminin avec chanteuse, le seul membre féminin du groupe ne s'occupe d'ailleurs ici ni du synhté ni des voix mais seulement de la basse. Le style de Dark The Suns est un gothic metal mélodique, rapide et énergique, qui certes n'a aucune réminiscence de ses racines gothic doom, sauf un élément, le chant, qui pourrait un peu faire penser à celui de CREMATORY, dans ce registre mais en moins death et en plus efficace, plutôt proche de RAPTURE le plus souvent. Je rapprocherais Dark The Suns du Quicksilver clouds de THROES OF DAWN, de THE MIST OF AVALON, ou bien même du CREMATORY dernière époque (en mieux), avec son côté rapide, mélodique, entraînant, et cette touche émotionnelle apportée par les sonorités de piano pour un ensemble mélancolique et entraînant. Une des autres qualités de cet album est de ne pas piocher des éléments à droite à gauche pour sonner moderne, et de se passer des inutiles et pathétiques bidouillages électroniques ou de sonorités groovy. Et contrairement à bien des albums, celui-ci est compact, a une unité, sans être monotone du tout, et ne devient pas lassant sur la longueur, il ne faiblit jamais non plus en émotion, ne cherchant pas à en faire trop, mais émanant l'honneteté. Un très bon album de gothic metal moderne qui tranche avec certaines des productions fades sorties dernièrement dans ce style sur Firebox.

Adnauseam - 9/10