DEAD WISH : From the land of forgotten graves

DEAD WISH - From the land of forgotten graves

Autoproduction, 2004

Doom metal, Turquie

CD-R

Dead Wish est le projet solo de Ulas Sarper. Ce projet à l'originalité de venir de Turquie, pays où les formations métalliques ne sont pas légion, et comme pour tous les ressortissants des pays de culture non européenne qui pratiquent le metal, on imagine d'une part les difficultés pour se procurer les albums, et d'autre part, la difficulté pour proposer des musiques alteratives. En même temps, il est vrai que la Turquie est un pays qui a su se débarrasser du joug de l'Islam donc c'est peut-être moins difficile que dans des pays comme le Liban ou l'Algérie. D'autre part, il est encore plus difficile de se douter de l'existence de doom-metal dans ces pays même si on comprend bien que la vie dans tous ses aspects est encore plus difficile là-bas que dans les capitales du doom.
Venons-en au contenu musical de cette demo. Cette première demo est entièrement instrumentale, cependant les prochains enregistrements, déjà en cours, contiendront des voix ainsi qu'une vraie batterie. Les cinq titres proposés pour un total de 12 minutes sont pourtant déjà réellement intéressants. Les passages acoustiques y tiennent une grande place et ceux-ci m'ont d'ailleurs rappelés les passages acoustiques de Tristitia avec cette aura triste qui les caractérise, avec parfois des passages acoustiques différents et dignes du "Discouraged ones" de Katatonia. Quant aux mélodies qui donnent forme aux morceaux, elles sont vraiment bien exécutées et rappellent le Katatonia de la première époque ("Dance of december's souls"), l'un des morceaux ("Same dream") évoque même Silentium. Tout cela dans un cadre bien mélancolique comme seul le doom sait le faire avec tant d'honnêteté. Ce qui se dégage de cette première demo, c'est non seulement la qualité indéniable de son contenu musical, rien que par la comparaison avec des formations de référence, mais également une personnalité évidente. Ce premier jet créatif est en tout cas déjà bien professionnel, comme en atteste la présentation de la demo très soignée. J'attends donc la suite avec impatience.

Adnauseam - 8,5/10