La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

DEATH AGONY : Carcinogenic Memories

DEATH AGONY - Carcinogenic Memories

Autoproduction, 2012

Death-Metal, France

CD Album

DEATH AGONY est une formation issue du Nord de la France, que j'ai découvert à travers Carcinogenic Memories leur premier album. Depuis de nombreuses années, Le Nord-Pas-de-Calais nous a habitués à un contingent de bons groupes comme LOUDBLAST, DIVISION ALPHA, LORD, EXCRUCIATE 666, SUP , il faut maintenant ajouter DEATH AGONY , des formations dignes d'intérêt. DEATH AGONY c'est une histoire qui commença dans le courant du mois de Juillet 2005, à Maubeuge, autour du guitariste/ chanteur Matthieu et du batteur Olivier , ils seront rejoint par le bassiste Julien en 2006 et du guitariste Philippe en 2008. DEATH AGONY signifie simplement «Agonie». Au niveau production, DEATH AGONY n'était pas à son premier coup d'essai, en effet, la horde Nordiste a son actif, une démo de huit titres Reprieved paru en Septembre 2007, un EP Resilience , cet EP dévoilait six morceaux et avait vu le jour en 2009, le groupe a également participé à une compilation baptisée HOWL #1 réunissant pas moins de 17 formations issues de la scène Underground du Nord-Pas-de-Calais. Venons maintenant au sujet qui nous préoccupe, à savoir la sortie de leur premier album qui répondait au nom de Carcinogenic Memories et qui était constitué de neuf morceaux pour une durée de de 38 minutes d'un Death-Metal à la fois puissant et Old School, un Death-Metal de pure tradition, en effet, leur style musical s'apparentait à celui du début des années 1990, leur musique est inspiré par la scène US. Sur Carcinogenic Memories , les musiciens avaient la capacité de pondre d'excellents riffs sur chacun des neuf morceaux sans jamais se répéter de l'un à l'autre. Les morceaux alternaient judicieusement parties rapides et d'autres beaucoup plus lourdes. Le chant de Matthieu était impressionnant, il était dévastateur, son chant collait parfaitement au style musical de DEATH AGONY , quant à la batterie, elle était irréprochable de technique de régularité mais aussi de finesse, les riffs étaient puissants, parfois ils étaient simples, mais doublement efficaces. Quant aux textes, DEATH AGONY nous entraîne dans les méandres de l'âme humaine, sombre, les textes étaient en parfait accord avec la musique de cette formation, les musiciens abordaient des thèmes comme le désespoir, la haine, la folie, le suicide ou les souffrances mentales profondes. Au niveau de l'artwork, elle est bien sombre qui représente une femme assise, sur une chaise plongée dans l'obscurité la plus totale, cette cover reflète exactement l'ambiance qui se dégage dans ce premier méfait. Au niveau du son, il est très correct, bien que ce premier album soit une autoproduction. DEATH AGONY est une excellente découverte, dévoilant une musique très intéressante et possède indéniablement un sacré potentiel. DEATH AGONY est une formation à découvrir et à soutenir!!!!! DEATH AGONY est une formation sur lequel il va falloir compter dans les prochains mois, car Carcinogenic Memories est très prometteuse....

Destruktor - 9/10