DEATH BEFORE DISCO : Barricades

DEATH BEFORE DISCO - Barricades

Lifeforce, 2006

Popcore, Belgique

Album CD

Voilà un nom bien étrange que porte ce groupe belge, qui interpelle mais qui n'encourage pas pour autant à découvrir le groupe. "Barricades" est en fait le deuxième album du groupe, le premier cd, "Partybullet" étant sorti chez Goodlife recordings en 2004 après un split en 2003 avec un groupe nommé What Lies Within. Ce nouvel album sort chez Lifeforce , spécialiste de la nouvelle scène metalcore. Et bien ce n'est pas à ça qu'il faut s'attendre justement. Le groupe est présenté comme un mélange de rock, de pop, de screamo(oui c'est précis), de emo, de hardcore et de metal (qu'on ne perçoit pas trop)... oui de hardcore, ce courant qui actuellement semble partir dans tous les sens et donner naissance à des sous-genres toujours plus variés, souvent donnant lieu aujourd'hui à des mélanges intéressants (pensons au mélange de death mélodique suédois et de metalcore). Death Before Disco est en effet bien issu de la scène hardcore; le groupe est né sur les cendres d'un groupe nommé PRIGHT en 2000, un groupe de hardcore classique qui s'est vite remis en question face à son manque d'originalité et d'efficacité, et de fait son inutilité peut-être, pour se muer en Death Before Disco. Une très bonne démarche qui cependant ne tient pas forcément ses espérances puisque le résultat est cette fois-ci vraiment pas terrible; grosso modo on dira que le groupe évolue dans le rock indépendant moderne qui est donc plus saturé, le genre de truc qui pourrait passer sur les radios fm alternatives. Le chant est d'ailleurs typique de tous ces nouveaux groupes: un chant clair mélodique se voulant émotionnel et assez lassant. La structure des morceaux est celle du couplet refrain. Et si d'une manière générale, le groupe dit bien se moquer des barrières musicales et des étiquettes, et n'est donc pas barricadé, ce qui est une très bonne démarche, finalement je ne trouve pas du tout cet album original en tout cas à mon niveau...un groupe de popcore dirons-nous. L'ensemble est assez mou d'ailleurs, cela manque de hargne pour un groupe aux racines hardcore, on côtoit parfois la ballade, il y a des parties un peu planante mais bon rien de bien développé. Alors au final certes le groupe mélange différents styles qui ne sont déjà pas originaux mais pour un résultat ni original ni inédit car il existe déjà bons nombres de formations dans la scène rock indépendante qui mélange le coté saturé et furieux avec une touche pop. Certains apprécieront sans aucun doute, pour ma part ce n'est pas ce genre de déclinaisons ou descendance hardcore (d'ailleurs on en est bien loin, là on est dans le rock indépendant) que je trouve intéressantes ou émotionnelles, Lifeforce propose pour cela des enregistrements bien plus intéressants.

Adnauseam - 4/10