DESPAIRATION : Music for the night

DESPAIRATION - Music for the night

My Kingdom Music, 2004

Gothic rock metal original, Allemagne

Album CD

A voir le nom du groupe, on pourrait s'attendre à un nouveau groupe de "funeral doom", ce qui n'est pas du tout le cas. Despairation est défini comme pratiquant un style "orchestral gothic dark"; apparemment ces mots ne doivent pas avoir le même sens pour tout le monde. A mon avis le groupe porte mal son nom puisqu'il ne s'agit pas d'une musique si désespérée que ça au final. Le groupe est également défini comme du "modern dark rock"; bon et bien voilà une définition déjà plus appropriée à la musique actuelle du groupe. Ce "Music for the night" n'est en fait pas le premier enregistrement du groupe mais le quatrième album de cette formation pas toute jeune puisque initialement crée en 1994, et si pendant ces nombreuses années, le groupe est resté très discret, l'évolution a cependant été considérable. Apparemment, le style au début du groupe, pour la demo de 1996 et le premier album autoproduit de 1998 "Winter 1945", était plus proche du metal traditionnel. Et c'est à partir du troisième album "Scenes from the poetical playground" en 2000 et l'arrivée sur le label allemand Moonstorm (pour deux albums), que le groupe a commencé à intégrer des éléments des scènes gothic rock et dark-wave, comme pas mal de formations issues du metal à cette époque. Le groupe aurait d'ailleurs été comparé à la formation de référence dans le genre gothic metal allemand: Dreadful Shadows. Certaines formations refusent avec raison de se cantonner dans les comparaisons avec les grandes formations et veulent dépasser le statut de seconde zone. Despairation fait partie de ces groupes-là puisque dès "Songs of love and redemption", le groupe a tenté de s'émanciper de cette étiquette, en intégrant des éléments pour le moins surprenant si l'on en croit la biographie du groupe: Trip hop, Drum n' bass, Jazz, Pop Music?!? Et ce qu'on peut dire, c'est que ce "Music for the night" poursuit sur ce chemin périlleux...
Quel est donc le contenu de ce "Music for the night"? Une sorte de gothic rock metal, ou de metal très influencé gothic rock, ou de gothic rock metallisé si vous préférez, assez original, intégrant beaucoup d'éléments étrangers à ces styles. Je dois dire que le résultat n'est pas des plus fameux. Cela ne vient pas du côté gothic rock car au contraire, j'adore le gothic rock bien fait. En fait, comme le précise la présentation du groupe, le groupe poursuit son évolution en éliminant de plus en plus les éléments gothic et metal, et donc en laissant de plus en plus de place aux éléments extérieurs. La démarche est louable mais elle ne se révèle pas efficace. Tout au long des 80 minutes de ce concept album, on a droit, et ça c'est le point positif, à des titres très différents, à des titres variés sans pour autant un résultat décousu. D'une façon générale, la voix reste plutôt proche de celle de Dreadful Shadows, quant à la musique, c'est assez éloigné de Dreadful Shadows, même si on retrouve une base plutôt gothic metal. Déjà, les percussions ne sont franchement pas terribles, les mélodies ne sont pas des plus efficaces et les éléments intégrés pas toujours du meilleur choix (des scratches sur un titre?!?). Sinon, il y a des éléments intégrés qui sont très bien mais qui pourraient être encore mieux, comme des trompettes (pas à la Sear Bliss ici...) ou des violons qu'il aurait été bien d'utiliser plus. Comme je l'ai dit le contenu est varié: on a par exemple un morceau entier avec seulement du piano, on a quelques voix féminines qui se baladent, ou une ballade justement, plutôt plate...En fait, il y a une unité dans tout ça, c'est une certaine mélancolie que je caractériserais de "grand public", et c'est ça qui me bloque, ce côté trop gentil, "doux", une mélancolie trop basique, pas assez "dark" en fait...Donc au final un album que je trouve très moyen...mais dont les points positifs restent la variété entre les morceaux, et la volonté de sortir des carcans...Un album intéressant et original dans le domaine du gothic metal donc, mais pas assez efficace et trop plat à mon goût et à la mélancolie trop superficielle.

Adnauseam - 5,75/10