DESTRUCTION : Inventor of evil

DESTRUCTION - Inventor of evil

AFM Records, 2005

Thrash metal, Allemagne

Album CD

Depuis leur reformation en 1999, ces glorieux papys du thrash germanique ne cessent de nous surprendre ! Le trio infernal n'a plus grand chose à voir avec celui de 1984 qui nous envoyait « Sentence to death » à la gueule, mise à part son imagerie de thrasheur destroy mais sympas. En effet, depuis « All hell breaks loose », nous avons le droit à un nouveau son signé Tätgren, à un artwook digne de ce nom et ....Schmier, le charismatique bassiste, a appris à chanter ! Le Destruction des années 2000 est résolument puissant, et ce n'est pas ce « Inventor of Evil » qui me fera mentir. On retrouve toujours la « patte » Destruction, même si le batteur originel n'est plus là, avec des riffs exubérants et très nerveux, très typés années '80, rejoignant en cela les compatriotes de Sodom, bloqués eux aussi dans ces glorieuses années métalliques, mais avec un production qui donne une toute autre dimension à la musique. Ces treize titres me semblent en effet sortis de la meilleure veine, avec un chant encore meilleur, et des riffs toujours très rapides et entraînants. Certains crieront à l'autoplagiat, forcémment, mais bon! Initiative originale : un titre, hymne à la communauté métal, est chanté par de nombreux invités, tels Bruce Dickinson.A noter qu'une édition digipack offre en supplément deux titres bonus et une plage multimédia, contenant en particulier deux vidéos-clip. Les fans ne peuvent donc pas être déçus par cette nouvelle bombe destructrice, qui reste dans la ligne musicale fixée dès 1984 ! THRASH ‘TILL DEATH !!!

Autocrator - 09/10