La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Diabolic Possession : Dark seraphim – Ripped to pieces

DIABOLIC POSSESSION - Dark seraphim – Ripped to pieces

Assaulter Productions, 2004

Death metal, USA

Cd

Wow que ça sonne bien à mes oreilles tout ça. D'après un bout de flyer livré dans le promo, il semblerait que ce groupe soit et d'une, dans la scène depuis un bail, et de deux, découlant du point précédent, qu'il soit culte. A lire la bio assez amusante dans le livret, on se rend compte que le groupe s'est pété la gueule juste avant la sortie de leur 1er album qui a pu les rendre populaire. Bon, excusez mon ignorance, mais c'est la 1ere fois que j'en entends parler. Ceci dit c'est déplorable car ça cartonne vraiment. Ce CD est une réunion de 4 nouveaux titres au cul desquels on a mis 4 titres d'un EP culte sorti il y a quelques années (1993). Les 4 nouveaux titres sonnent de manière moderne avec une production à la hauteur. Néanmoins il y a toujours dans les riffs cette touche old school suggérant une ambiance bien evil mêlée à une violence plus crasse. Là où le groupe frappe fort, c'est lors du titre Order of deception avec un passage plus lent, pesant et menaçant avec un riff des plus efficaces. Le bassiste nous gratifie de quelques passages sympas, du moins quand on peut l'entendre. Le chanteur a les mêmes qualités que le précédent (mais ça on ne le saura qu'après avoir écouté la seconde partie du CD), à savoir mélange de voix criardes et d'autres plus ancrées dans le death old chool (c'est à dire plus caverneuse sans être ultra gutturale). Première partie concluante donc. Le EP sorti en 1993, lui, a un son déjà plus roots. Grattes plus brouillonnes, faisant corps avec la batterie, et une voix old school avec une reverb trop appuyée. Ça tabasse bien, bien implanté dans le death de l'époque avec cette légère touche bien evil, tout de même dû en grande partie aux vocaux possédés. Un bon CD pour découvrir ce groupe tombé dans les oubliettes de la scène, mais qui serait bien avisé de poursuivre son come back.

Dr J. - 7,5/10