DOOMSWORD : Resound The Horns

DOOMSWORD - Resound The Horns

Dragonheart, 2002

Power metal mou, Italie

Album CD

Selon la biographie, ce groupe italien est culte (bon, déjà on ne doit pas avoir la même définition du mot culte) et en est à son deuxième album (hallucinant de penser qu'un label ait filé son fric pour produire ça!) Il officie dans un style pompeusement appelé "cult doom epic metal'' à thématique viking. Alors pour ce qui est du souffle épique, je le comparerais plutôt à un courant d'air. Ensuite rien à voir avec du doom ; plutôt du power. Mais là encore, problème de définition. Power en anglais signifie la puissance. Hors, l'album est tout ce qu'il y a de plus mou (peut être que chez eux le métal mou et chiant c'est du doom - comme le pense une grande partie des métalleux d'ailleurs?autre débat). L'ensemble est bien ficelé mais le batteur manque cruellement de hargne et de technicité (il trouve la double pédale au bout du 5eme titre mais arrête au bout d'une dizaine de secondes?ça doit être fatigant). Les riffs sont vaguement agressifs mais la production ne leur donne aucune patate (c'est quoi ce bourdonnement en fond ? ah! c'est la section rythmique?). Le chant quant à lui est dans un registre power classique avec de rares incursions dans le heavy. Les bons points (oui y'en a) : une basse audible (normal vu le son des grattes) et des solii assez sympa. Mais dans l'ensemble cet album est chiant. Et long de surcroît (7 morceaux de 7 mn en moyenne - moi ça m'a paru encore plus long). A qui conseiller cet album ? A ceux qui ont du mal à s'endormir ou à ceux qui veulent faire dégager des potes un peu collants. Bref, messieurs les "viking" italiens, au revoir et ne vous pressez pas de revenir.

Dr Jabuse - 2/10