DRIFTING BREED : Hope hereafter

DRIFTING BREED - Hope hereafter

Autoproduction, 2005

Metal extrême, France

Mini-CD

Ce quintette parisien n'est pas composé de débutants : né des cendres de No Way Out en 2001, Drifting Breed avait immédiatement sorti une démo nommée « New world ». Toujours en autoproduction avec ce mini-CD, le groupe a néanmoins une démarche très professionnelle: nombreuses dates, pressage pro, grosse campagne de promo... On ne peut que comprendre leur motivation quand on constate le potentiel musical énorme dont ils disposent : de prime abord, le style de Drifting Breed, ou plutôt son absence de style précis peut égarer l'auditeur (et le chroniqueur que je suis!): à la confluence de tous les styles extrêmes qui bourrinent, cognent et hurlent, Drifting Breed essaie de trouver une voie qui lui est propre. Car «metal extrême», ce groupe l'est sans complexe: une voix entre le death et le HXC chantant en anglais, des riffs puissants et harmonieux et alambiqués nourris au thrash, death et HXC, un batteur quasi-mécanique, une basse qui ronfle pour donner un groove énorme aux titres (tel les derniers Slayer)...Seul le black metal ne semble pas avoir nourri les musiciens de Drifting Breed. Le son est très bon et la polyvalence des musiciens prouve leur technicité. Même si ce groupe est inclassable, un étiquetage forcé de leur musique rangerait Drifting Breed entre le rayon hardcore metal et le rayon death de votre disquaire préféré, tant ces styles musicaux prédominent fortement dans les 4 titres (Le premier n'est qu'une intro percu tribale). Arghhh! Fermez les fenêtres et cachez vos enfants! Ca déboîte bien, tout en sonnant frais et moderne! A suivre, donc.

Autocrator - 7/10