La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Ebola : Infernal Revelation

EBOLA - Infernal Revelation

Old Temple, 2007

Death metal, Pologne

Album CD

Tiens, Ebola mais qu'est-ce que c'est? Un nouveau biscuit chocolaté, une marque de lessive?
Eh bien non chers amis c'est juste un jeune groupe polonais créé en 2000 qui après avoir sortie 2 démos (peut-être que la première était pas bonne du coup ils se sont dit allez une deuxième) et un split ep avec Bloodthirst revient avec son premier album officiel, j'ai nommé: « Infernal revelation », waou en french : révélation infernale... ah putain ça casse des barreaux de chaises, non je déconne...
Enfin bref, après une intro « indus » rappelant un peu celle de ce groupe anglais Anaal Nathrakh sur Domine non es dignus , je me dis « ouf mierda qu'est-ce qui m'attends?! ». Commence le titre 2 (ahhh ça va mieux) puis le 3 puis le 4 puis le 5....bon je vais pas me taper les 13 titres vous l'aurez pigé. Je me dis que finalement après une intro à chier contre, Ebola est un groupe de death metal, cependant tout est relatif car en mon âme de super death métalleux j'ai quand même une boule coincée dans mon slip (ou mon caleçon plutôt). Ebola c'est du death basique voir médiocre pour pas dire emmerdant. En effet, médiocre dans le sens où dans un premier temps pendant une trentaine de minutes, le batteur bat exactement à la même vitesse oubliant totalement d'effectuer le moindre roulement. Autant le dire tout de suite il n'a pas dû apprendre la batterie en écoutant des groupes comme Hour of Penance ou alors en Pologne on ne vend que des caisses claires et des doubles pédales voir triple en comptant le batteur! Médiocre aussi de par les compos, okay il y a quelques riffs accrocheurs pas trop techniques, une bonne prod, notamment au niveau du son des grattes et de cette fameuse batterie mais bon, passons au chanteur. Je ne suis pas un grand fan du chant death metal old school, c'est-à-dire un chant plutôt clair limite guttural. Eh bien figurez vous qu'Ebola et son chanteur, c'est exactement ça ( merde alors!). Ici, point de voix de cochon à la Artery Eruption ni même de voix d'ours à la Chris Barnes, avec le chanteur d'Ebola on peut limite comprendre toutes les paroles même si on en a rien à foutre. En fait pour résumer vous l'aurez compris, Ebola c'est prévisible comme un clochard qui va essayer de vous taxer quelques thunes dans la rue, c'est mou de la bite comme la situation économique de la France, en gros c'est moyen sans être pourri (j'sais pas si je me fais bien comprendre). N'oublions pas que c'est le premier effort officiel sur CD de ce combo buveur de vodka, donc restons positifs, ils feront mieux la prochaine fois (j'espère sinon ça va chier). Faut-il acheter le cd? Hmm bonne question, si vous avez 15 euros en poche et que vous hésitez entre Ebola ou une bouteille de vodka premier prix dégueulasse parce que le soir des potes vous ont invités, n'hésitez plus! Pour résumer Ebola manque d'inspiration, de folie, d'odeur de dessous de bras de death metal bordel! Allez les gars la prochaine fois vous faites mieux!

Maxtician - 5/10