La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Erazer : L'océan des âmes

ERAZER - L'océan des âmes

M & O, 2014

Death metal, France

Album CD

Erazer est un groupe de death metal de l'Yonne, qui n'est réellement productif que depuis quelques années (hormis une démo produite en 2007, il faudra attendre une première autoproduction en 2011). Et c'est en cette fastueuse année 2014 que M& O, jeune label éclectique, mis le branle-bas de combat en marche pour sonner le coup de clairon de L'océan des âmes . Ici, nous découvrons dix titres de death metal d'une production exemplaire (claire / nette / précise) digne d'un groupe international, évoluant dans un death metal brutal et technique mais sachant naviguer entre les divers écoles !
Voici un décryptage titre par titre :
In The middle of the sea : Un titre introduisant nos Bourguignons dans le monde du metal. Un bon titre qui nous présente un bel échantillon du groupe, death metal classique finissant par une touche indus rappelant un FEAR FACTORY. Rien de palpitant, mais reste une valeur sure !
The black river : Un des titres les moins intéressants ! Intégrant les classiques codes du death metal sauce suédoise, bien exécuté mais sans grande originalité, ce qui le rend un poil douloureux en raison de ses 6 longues minutes.
Shelter : La suite est inspirée par une tradition plus transatlantique. Une basse rythmant clairement le tempo, un son partant dans les hautes fréquences, un rythme mid tempo pour du death metal... En fait, un titre à jouer indiscutablement en live.
My tight : Idem à The black river , mais en plus court... Et avec des choeurs sans grand intérêt selon moi.
L'océan des âmes : Et là le titre qui vaut le détour ! Une réelle inspiration pour ce titre chanté en français (comme quoi cela ne sert à rien de s'infliger une langue étrangère), sans doute influencé par le grand LOUDBLAST (et en dépassant les dernières production du dit groupe), beaucoup plus mélodiques que ses consoeurs, et laissant une véritable âme au groupe.
Darkside : Une ressemblance avec le titre précédent ! Moins fastueux, mais suffisamment bon pour se l'écouter régulièrement.
And The day darkness : Ce CD est comme une bonne bouteille de Bourgogne qui se bonifie avec le temps ! Totalement salvateur, avec des changement de rythmes régulier et bien enquillé , avec un passage voix clair tendance goth des plus agréable, mais le titre reste du death metal puissant !
In your eyes : Pas grand chose à dire, si ce n'est qu'il s'agit d'un bon titre typé death metal suédois !
Beautiful haze : Le groupe part dans des parties plus techniques, et manie les breaks et autres changement de rythme, en y introduisant une influence hardcore. Très intéressant même si je m'offusque de ce genre de mélange à l'accoutumée.
Last : Sacrément original pour un nom de chanson qui clôture l'album, mouarf ! Avec une introduction semblable à un MORBID ANGEL, suivi avec une rythmique black metal, avant de reprendre ce que fait Erazer du death metal. Du bon, du très bon !
Ce premier album, avec quelques titres bien inspirés, met en avant ce groupe au sein de l'outrageuse quantité de groupes de ce genre. Car même si Erazer fait dans un style très courant et surchargé, les quelques variantes et surtout les excellents changements de rythmes fond que ces 10 titres passent comme une lettre à la poste ! Ce n'est certainement pas l'album du siècle (d'ailleurs vu le peu de renouvellement, l'album du mois est difficile à trouver), mais reste suffisamment bon dans toutes les catégories (production, technique, mélodie), et à eu la qualité de ne pas être ennuyeux ce qui arrive selon moi à 90% des productions de death ne sachant pas se renouveler. Or Erazer propose avec L'océan des âmes une bonne distraction qui mérite d'être possédée par tout amateur death à la suédoise, voir de death tout court  !

Kharon - 08/10