La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Finsterwald : Rammbock

FINSTERWALD - Rammbock

Millenium Metal Music, 2003

Black metal, Allemagne

Split CD

La partie BILSKIRNIR débute en puissance avec le titre \"Totenheer\", chant saturé et haineux dans la veine des premières productions du groupe, mais d'entrée on sent tout de suite un gain en maturité, en effet Widar va plus loin, une meilleure maîtrise des compos et des instruments sans pour autant rendre sa musique plus accessible. Il suffit d'écouter la fin de ce premier morceau avec l'outro acoustique du plus belle effet, très mélancolique, pour se rendre compte du chemin parcouru. Le second morceau \"Àsa-Tyr\" est directement inspiré des travaux de BURZUM, avec cette sonorité propre, ces cris désespérés et les breaks de meilleur effet; d'ailleurs ce titre sera suivi de la reprise \"Gebrechlichkeit\" de ce groupe culte que l'on peut trouver sur Filosofem (\"Gebrechlichkeit I\"), très bonne reprise, sans synthé mais sans grande originalité par rapport au titre original. Le dernier morceau est une très bonne outro acoustique mais hélas un peu courte avec ses trente secondes.

On ne connaît que peu de chose de Finsterwald , mis à part qu'ils ont une démo de 1999, et que ce split semble être à la fois l'alpha et l'oméga du groupe. Le split démarre sur des samples épiques de bataille, annonçant le premier titre \"Rammbock\", puis commence leur black cru assez rapide avec un son très clair; la voix criarde de Nidhöggr surplombe un peu les riffs acérés. Le deuxième titre \"Die Reise des Tyrannen in das transzendentale Reich der Finsternis\" débute aussi avec des samples un peu incohérents mais la suite est heureusement bien meilleure, avec un rythme mid-tempo, plus posé, plus aérien. Le split se termine sur une reprise de GRAVELAND \"Through the Occult Veil\" tirée de l'album In The Glare Of Burning Churches . On note également la participation de Widar (BILSKIRNIR) à la guitare sur cette reprise.

Un split intéressant donc, qui permet à BILSIRNIR de s'affirmer un peu plus en tant qu'alternative Pagan-black et qui permet par la même occasion à Finsterwald de laisser leur empreinte dans le la scène black germanique.

Cyril - 8,5/10