La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Flame : March Into Firelands

FLAME - March Into Firelands

Primitive Reaction Rec., 2011

Black / Thrash Metal, Finlande

CD

Flame est un groupe qui évolue dans un style de Black Thrash Metal bestial dont la plus grande influence et sans aucuns doute NIFELHEIM. Après quelques demos et un album sorti en 2005, \" Into the Age of Fire \", nos finlandais ressurgissent cet année avec un \" March Into Firelands \" au doux parfum de napalm !

Après le retentissement des roulements de tambours, on se retrouvent subitement en pleine Apocalypse de Saint-Jean et ça, sans l'utilité d'une introduction !Donc pour l'instant la première impression s'avère plutôt efficace, ou frontale devrais-je dire car c'est pas la batterie qui martèle telle un tirs de kalachnikov ou les lignes guitares guerrières et infernales qui nous ferons part du contraire. En faite tout porte à croire que depuis sont prédécesseur \"Into the Age of fire\" rien à changer si ce n'est que des compositions bien plus martiales et un coté Thrash plus ternis. Les mélodies sont toujours aussi rapides et diabolisantes, du NIFELHEIM-like tout craché d'ailleurs, mais penchant parfois vers un Deathrash à la SEXTRASH / MAGNUS !Bon, on peu tout de même remarquer la présence plus fréquente de passages en power chords lourds et thrashy. Puis pas grand chose à dire sur la basse, elle ne se distingue absolument pas et comme d'habitude on fini par en oubliés son utilité. La rythmique, elle, élargie sa gamme et n'hésite pas a variée, elle se montre plutôt souple. Comme pour du URN (dont ils partagent des membres) ou leurs autochtones de EVIL ANGEL, ça blast de façons dévastatrice, pas aussi rapide qu'un blast-beat typique au BM ni au Death bien sûre, mais de façon régulière et presque militaire au final !Les passages mid-tempo façon old school sont parfaitement bien dosés et ne tombent jamais dans le plagiat revival vu et revu. La voix, caractéristique et étendard des pyromanes de Flame est noyée dans de la reeverb, elle est hurlée avec un grain Black conventionnel, rien de spécial, ah si, peut-être la présence de cœur grave / aigüe pour renforcé l'aspect apocalyptique des compositions !Pour finir, cet album bénéficie d'une production bien soignée, sans tombé dans une banalité de son mainstream dénué de puissance.

Donc ce \" March into Firelands \" s'avère être une arme de destruction massive sur-vitaminée et apocalyptique, chargée d'influences Old School et destinée à ceux qui ont pris leurs pied sur le premier NIFELHEIM ou encore le \" Unholy Fight For Metal \" d'EVIL ANGEL que je recommande fortement !

Doomhämmer - 8,5 / 10