La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Hatestorm : Split HATESTORM/FERA

FERA - Split HATESTORM/FERA

Deathcrush Records, 2006

Black / Thrash metal, Russie

CD-R

Réunis sur le tout jeune label Deathcrush Records , Hatestorm et FERA nous délivre sur Disciples of the Beast plus de 40 minutes de Black Métal bestial ! Ceci est la première production du label qui est né des cendres du défunt Warkult Productions.
Les hostilités commencent avec Hatestorm pour 7 morceaux. Ce groupe russe pratique un BM direct et sans compromis. Certes la bande n'innove pas, mais son style a quand même quelque chose de spécial qui fait qu'on ne se lasse pas de l'écouter. Il mélange le Trash et le Black métal avec justesse sur un tempo rapide et entraînant assuré par une batterie qui sait être puissante et énergique. On pense parfois au SEPULTURA de Schizophrenia avec des riffs typiques trash qui rivalisent avec des riffs black efficaces. La voix, elle, est typique de l'Art Noir : rauque et écorchée. Avec tout cela, le groupe nous tient en haleine pendant les 5 premiers morceaux et à partir du 6ème, on sent la lassitude venir. C'est une reprise du groupe suédois ARMAGEDDA (avec le morceau \"Emperor of the Eternal Dark\") qui est totalement Black. Mis à part les deux derniers morceaux, vous l'aurez compris, Hatestorm a fait là une très bonne réalisation qui plaira à tous les amateurs du genre !
Le split se termine donc avec FERA qui vient de nos contrées françaises. Quand on regarde juste la photo du groupe et les titres des chansons, on a peur des clichés. Je dois dire que je pensais que ça allait être une belle merde de l'underground. Aaargh ! Quelle erreur ! Le Black Métal de FERA est tout simplement excellent ! Le quintette débarque en furie avec des riffs simples mais terriblement efficaces et une batterie aux rythmiques qui sauront vous faire taper du pied et headbanguer. Le seul petit reproche que je peux faire concerne la voix : elle n'a rien de spécial et aurait été dispensable ; même si elle n'est pas pour autant génante. Le groupe ne reste pas ancré sur le Black Métal tout le temps et cela le rend plus personnel, le guitariste n'hésite pas à faire quelques soli, ce qui est rare dans ce genre de musique. Ah j'ai oublié, il y a un autre reproche que j'ai à faire : c'est trop court ! Après les 20 minutes des 6 morceaux, en a tendance à en redemander. Malheureusement le groupe a déjà splitté, mais 3 membres en ont créé un autre : DARK MANAGARM . Espérons que cela continuera dans le chemin emprunté par FERA.
Deathcrush Records a commencé fort avec ce split, qu'il en soit de même avec la suite ! Je vous informe que le premier enregistrement de DARK MANAGARM sera produit par ce label.

Choucroute - 08/10