La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Hc Scene : #5

HC SCENE - #5

Lab rec, 2006

Hardcore/punk/grind, Brésil

CD compilation

Le brésil, ses plages avec ses culs bien rebondis, et Sepultura. Et nous, que connaissons-nous d'autres de ce pays? Et bien pas grand-chose.
Alors bonne raison pour écouter cette compilation très punk hardcore (beurkkkkkkkk).
1- Introduçao : Une introduction, bas quoi
2- Surface : un groupe de punk rock avec chant féminin, chanté en portugais. J'ai vraiment, mais vraiment pas accroché. A mettre à la trappe.
3- Lash Out : J'ai cru écouter les Misfits à premier abord, mais finalement ce ne fût qu'un bon groupe de punk rock, très soft. Sincèrement... c'est vraiment pas ma choppe de bière.
4- Miguelito Cochabamba : un punk assez virulent, assez nerveux, quasi Hardcore, une rythmique sympa. Mais ce n'est pas du death métal!!
5- K93 : Enfin un groupe intéressant, un Hardcore, brésilien qui parfois nous rappellerait presque Brujeria (avec un chant en portugais et non en espagnol), malheureusement les parties lentes très punk me laissent sur ma fin.
6- Nervo : Voici un groupe de punk hardcore très typé Sick of it all, et compagnie. On aime on aime pas, mais je pense que dans leur genre ça s'écoute.
7- Bambix : Un groupe de punk rock totalement classique, qui aime aimera, qui n'aime pas n'aimera pas (paroles du prophète Kharôn)
8- Phobia : À ne pas confondre avec le groupe de death metal du même nom, ici c'est un groupe de punk rock... de punk rock, bref, vous en penserez ce que vous voulez.
9- Thecore : Toujours du punk rock... et comme le dis le prophéte Kharôn qui aime aimera, qui n'aime pas, n'aimera pas.
10- Delinquentes : les délinquants du brésil, à coups de roulements de batterie et de riffs de guitare, pas fin, mais vraiment pas fin, nous balancent en pleine gueule un grindcore très, mais très grindcore, quoique, le solo de guitare, me laisse penser le contraire. Avec des passages plus typiquement hardcore. Un groupe assez sympa, bien-sûr il faudra une fois de plus être fan de Hardcore, sans quoi, ça sera difficile d'apprécier ça. On remarquera aussi la faiblesse du son.
11- Ugly Kidz : Du punk rock... super ricain... supe ... enfin bref...
12- Raça Odiada : Une intro avec des claviers et des voix apeurées. On pourrait croire à une intro de death metal, mais non, un groupe de hardcore, certes, ce n'est pas le pire de cette compile, mais ça me fait parfois penser au début des Beastie Boys qui auraient manger des korn flakes.
13- Bloodshot : du hardcore dans une lignée qui me fait terriblement chier. A oublier immédiatement.
14- Baby Loyds : Du punk rock
15- Atitude Now : Un punk hardcore, qui ma foi, m'a laissé tendre l'oreille. Une rythmique, une ambiance typiquement révolutionnaire, en espérant que ce ne soit pas de vilains Trotskystes.
16- Repulsores : Un hardcore, avec un son malheureusement très fébrile, qui ne plaide pas en leur faveur malgré un « je ne sais quoi » qui aurait pu les aider.
17- Pé Skewer : Cela ressemble de près à de la oï, ça à l'odeur de la oï, reste plus qu'à vérifier qu'ils ont le crâne rasé. Un son, très faible (comme l'ensemble de cette compile), mais une mélodie bien sympa.
18- Academic Worms : Du punk de dégénéré, avec un son à chier, totalement merdique.
19- xAmor : Une introduction, nous rappelant, une musique de chevauchée dans un western, et s'ensuit un grindcore ultra speed, plus court que l'intro. Trop court pour juger, mais à mon avis à suivre.
20- Better Days : punk rock....
21- No Trust : punk rock pitoyable
22- Repulsao Explicita : grindcore, très orienté punk, assez amusant, malgré un son de super chiotte, et les passages punk à oublier.
23- Poluiçao Explicita : un mélange pitoyable entre le grindcore, le punk, avec un pauvre refrain « Nunca mais », ça veut dire quoi? plus de maïs? Ils ont plus d'argent pour se nourrir?
24- Gen : étrange groupe avec une voix quasi proche du black metal, mais trop proche de dani de Cradle of Filth , une boîte à rythme très mal programmée, et des riffs de guitare bidons, et non, ce n'est pas un groupe de Black metal national socialiste pré-pubère, mais un groupe de hardcore brésilien... à écouter comme tout OVNI, mais totalement pathétique.
25- Division : quelques secondes de Hardcore qui aurait pu être bon, si on nous laissait écouter au moins 2 minutes.

Ce n'est pas une compile de métal. Donc, je vous laisse deviner ce qu'il faut en penser.
Passable.

Kharon