La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Hellebaard : Fier

HELLEBAARD - Fier

Gardarika Musikk, 2009

Black metal, Hollande

CD

On ne sait pas s'ils sont haï en plus d'être fier, l'histoire ne nous le dit pas, mais quant à l'amour qu'on pourra porter à l'album je suis circonspect. On en est au 4e album, pour un groupe qui a vogué de label en label, pas forcément les meilleurs en plus, pour finalement atterrir aujourd'hui chez le russe GARDARIKA. Le duo propose un black imprégné jusqu'à la moelle des fragrances de l'est. Dès le premier titre on perçoit des relents de GRAVELAND pour le doux parfum épique aux synthés, et si cette influence s'atténue rapidement, on note dans les structures un aspect grandiloquent propre aux slaves. Grandiloquent qui côtoie par moment le pompeux hélas. C'est aussi le souci d'utiliser à bloc un synthé. Bien qu'utiliser abondamment il sert bien la cause des néerlandais car il est relativement bien utilisé, mais les sonorités restent celles d'un instrument auquel il manque le côté organique. Des vrais chœurs et des vrais instruments auraient transformé l'album en odyssée, alors que là c'est plutôt le voyage en TGV. Pas le même standing forcément. Comme pour appuyer mon propos, ils ont collé en plein milieu de Bloedbroeders une partie avec violon et guitare acoustique, et de suite ça a une autre gueule. Dommage car globalement ça se laisse bien écouter, y'a même des parties de gratte sympathiques, avec quelques bons solii, mais le riff, et c'est propre au style, se noie et s'efface face à la mise en place de l'ambiance. Autre chose qui sent le dessous de bras, c'est la boite à rythme qui passe pas trop mal, mais quand ça blast ça devient un vomitif surpuissant. Trop claquante, trop mécanique là où encore une fois une sonorité plus grasse et un jeu plus humain conviendraient mieux. Autre chose qui peut rebuter c'est la voix, qui a une tonalité assez spéciale...difficile à décrire, mais au moins ça a le mérite de ne pas être un énième clone. Du bon, du très perfectible, mais un album qui se laisse écouter.

Dr Jabuse - 6/10