La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Houwitser : Bestial Atrocity

HOUWITSER - Bestial Atrocity

Sevared records, 2010

Death metal, Pays-Bas

Album CD

Faut-il encore présenter Houwitser , ce groupe de death metal venant du pays où moult français vont là bas pour se percher la tête ? Embrace Damnation et Rage Inside The Womb respectivement sortis en 2000 et 2002 sont les deux seuls albums que je possède du groupe. Perso, je dois reconnaître que ce ne sont pas les cd qui tournent en boucle sur ma platine. La force d' Houwitser à travers ces deux productions était de proposer un death reconnaissable au niveau de la production et de la façon de composer. Son de guitare old school, tempos très lourds couplés à une voix venant d'outre tombe, voilà ce que proposait alors le groupe. Jusque là tout va bien cependant je dois dire que pour moi les morceaux s'enchainaient sans pour autant que j'y fasse attention, en gros je me faisais un peu chier en écoutant Houwitser ! Entre temps est sortie Damage Assessment (2003) sur lequel j'ai délibérément fait l'impasse. Depuis je pensais que le groupe avait splitté car le silence audio de la formation commençait à faire ! Eh bien non, Bestial Atrocity vient de voir le jour en ce mois de Septembre 2010 !!! Avec un si long espace entre cet album et le reste il a dû y avoir du changement (du moins je l'espère). Avec Bestial Atrocity , on n'est toujours pas au pays des bisounours, la pochette et le titre du cd en témoigneront. Houwitser n'a pas baissé son froc et joue toujours un death metal gras et plus couillu que par le passé. A noté que Bestial Atrocity est sorti sur le label américain SEVARED RECORDS , label spécialisé dans le brutal death metal underground alors qu'avant le groupe officiait avec OSMOSE PRODUCTIONS , cela veut dire beaucoup de choses pour moi ! Bref, que vaut Bestial Atrocity ? Le son des grattes est beaucoup plus incisif que par le passé c'est le premier point, ensuite je dirais que les riffs marquent plus l'esprit qu'avant, enfin le groupe a accéléré le tempo de ses compos, ce qui n'est pas désagréable car l'ancien Houwitser était un peu plus lent. La voix est toujours aussi grave je ne reviendrai pas la dessus. La question qui se pose est : est-ce que l'attente entre Bestial Atrocity et les autres prods du groupe aura été méritée ? Oui et non car d'un côté même si Houwitser a un peu évolué, on retrouve quand même bien le groupe de Rotterdam à travers sa musique. Au final, cet album me laisse un peu perplexe car d'un côté j'aime bien et d'un autre l'aspect redondant qui s'en dégage me rappelle un peu ses anciennes prods, Bestial Atrocity est bien mais ne casse pas la baraque non plus que les choses soient dites.

Maxtician - 5.5/10