La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Khanate : Capture and release

KHANATE - Capture and release

Hydrahead, 2005

Doom metal, USA

Album CD

Voilà encore un album particulier qui sort sur label HYDRAHEAD (label du leader de ISIS) mais dans un style assez différent puisqu'il s'agit là d'un album encré dans le doom. Cet album consiste d'ailleurs en un enregistrement de 43 minutes avec seulement deux titres, \"Capture\" de plus de 18 minutes et \"Release\" de plus de 25 minutes, repoussant donc les limites de durée des morceaux de doom. Mais Khanate est un groupe de doom atypique, ce n'est pas pour rien qu'il sort chez HYDRAHEAD et non sur un label de doom. La musique est particulièrement lente, même extrêmement lente, pourtant on n'a pas ici de \"Funeral doom\" ni d'atmosphère tragique. L'ambiance est plutôt nihiliste, notemment par le chant crié (un peu black pour simplifier) et lent, un chant qui traduit un désespoir et une lassitude enragée, une torture mentale, comme dans le second titre avec les répétitions de \"enought is enought\", comme s'il était au bord de la crise de nerf. Le son est saturé et dissonant mais jamais le son typique du doom, parfois des passages de \"deep ambiant\" établissent une pause. C'est donc du doom sans en être. La base est doom puisque c'est une musique très lente, mais on a clairement quelque chose d'expérimental, et pas de belles mélodies, juste une dissonance psychique qui s'exprime. Les membres de ce groupe ont pour leur part un background metal puisque deux d'entre eux officiaient dans un groupe de Grind avantgardiste nommé OLD, tandis que Stephen O' Malley qui s'occupe des guitares a déjà bien donné dans le doom avec Burning Witch, Thorr's Hammer (pas le groupe de black polonais!), Sunn O, Lotus Eaters ou Theeth of Lions Rule The Divine. Un album sans émotions tragiques, juste la dernière expression avant la perte de la raison.

Adnauseam - 07/10