La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Koukol : Rehearsal 0

KOUKOL - Rehearsal 0

Autoproduction, 2004

Black metal, Italie

Cd-R

Le nom \"Koukol\" trouve sa source dans le film de Roman Polanski sorti en 1967 intitulé \"The fearless vampire killers\" avec Sharon Tate, où Koukol si l'on en croit le protagoniste de ce projet est en fait l'horrible serviteur de Count Dracul. Cette autoproduction qui nous vient d'Italie représente en fait le premier jet créatif de Andrea qui nous propose de découvrir ses travaux avec ce rehearsal. Il faut le préciser,il s'agit bien ici d'un rehearsal, comprendre par là que ce serait plus une répétition, un entraînement qu'une véritable démo. On peut parler d'une pré-demo et l'objectif d'Andrea est avant de nous présenter les pistes qu'il veut suivre pour l'avenir; lui-même n'est pas prétentieux il souligne bien le caractère premier de ses pas dans la création et c 'est bien avec cela à l'esprit que nous nous immergerons dans sa création et tenterons d'en extraire la substantifique moelle. Il faut cependant reconnaître qu'il y a un caractère prématuré dans tout cela. Certes Andrea souligne l'absence de chant (mais pourquoi ne pas faire un projet sans chant c'est fort envisageable) et la brièveté des titres (effectivement 3 titres pour 6 minutes, mais ce n'est pas un problème, pourquoi ne pas faire comme le grind 30 morceaux courts mais en faisant du black, Ildjarn l'a bien fait), ce qui est plus problématique c'est qu'on a réellement parfois l'impression d'assister à une répétition voir un entraînement et ça c'est un peu limite; il n'y a parfois que de la guitaree comme sur le second titre \"The head at the end of the rope\" (avec un souffle de guitare accoustique) et je me suis même dit à l'écoute de ce titre: mais pourquoi la prochaine fois ne pas proposer un échauffement de doigts. Cela étant dit, Andrea a bien insisté sur le caractère très primitif de cet enregistrement et nous ne lui feront donc pas gré de cela (ça aurait été différent si nous n'aurions pas été prévenus) mais ça reste à mon avis assez prématuré tout de même. Les bases des approfondissements à venir sont là: un black metal pour le premier titre peut-être dans le genre des mélodies du premier Dimmu borgir \"For all tid\" en version plus basique, donc un black metal plutôt mid-tempo avec des mélodies folk comme sur le dernier titre \"Daydawning in the sleeping village\" mais on reprochera cependant la non-originalité des mélodies et surtout le fait qu'elles ne soient pas des plus efficaces notamment par leur simplicité. Le premier titre\"Koukol\" est à mon avis de loin le meilleur, probablement parce qu'il y a une batterie bien présente (utiliser une boîte à rythme n'aurait pas fait de mal...donnant plus d'ambieance) et qu'il est le plus abouti laissant entrevoir un certain potentiel. Le tout manque cruellement d'ambiance: sons trop basiques, pas assez trafiqué.. En tout cas pourquoi ne pas s'orienter sur la voie d'un black metal mid-tempo avec melodies folk / medieval, à suivre donc...Bonne chance à toi Andrea! La pochette est quant à elle également sans originalité mais esthetique, et les titres ont une petite touche énigmatique fort intéressante à approfondir.

Adnauseam - 5/10