La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Kult Mogil : K+M+B

Casern Bitch Productions, 2015

Death Metal, Pologne

Demo CD

Ce n'est pas parce qu'elle ne dépasse que de peu les quinze minutes au compteur que K+M+B, séminale et unique démo de Kult Mogil, doit être considérée comme une petite bestiole. Casern Bitch Productions (Bubonic Christians) ne s'y est d'ailleurs pas trompé, lui qui la réédite aujourd'hui en format CD (agrémenté d'un livret dépouillé qu'habille toutefois une photo aux teintes funèbres particulièrement appropriées), après qu'elle ait été publiée en vinyle et en cassette par Gravplass Propaganda quelques mois après avoir vu la nuit en mars 2015.

Plus que l'inoffensif brouillon de Anxiety Never Descending, un premier méfait longue durée dévastateur, ce galop d'essai permet aux Polonais de frapper d'emblée un grand coup. Dans la gueule et dans le landerneau d'un death metal qu'ils pénètrent avec une science malsaine du coup de boutoir malsain et rampant. Si son origine géographique pouvait laisser espérer - ou craindre - une férocité bas du plafond sinon orthodoxe, les panzers venus de l'est n'étant pas toujours réputés pour leur finesse, Kult Mogil préfère à la ligne droite les chemins sinueux, escarpés, bordés de ravins vertigineux.

Trois titres suffisent à ce groupe sur lequel on ne sait que peu de choses (ce n'est pas grave), pour dévoiler le vit monstrueux d'une inspiration sans limites. L'implacable technicité qui coule dans ses artères n'exonère en rien cette démo d'une morbide négativité qui éclabousse d'un sang poisseux tout ce qui l'entoure. Vibrant d'une force souterraine quasi thrash et perforé de crevasses aux confins d'un doom granitique, ces compositions dont les dimensions ramassées ne les rend que plus intenses, reposent solidement sur un socle aux lourdes et tentaculaires ramifications.

Après les avoir écartées avec une rapidité effrénée, Dearly Departed referme aussi vite ses cuisses, ne laissant qu'un sombre corridor aux multiples cassures pour atteindre sa caverneuse intimité. Flirtant avec un techno thrash viscéral, Brief Life, Eternal Glory est fait du même bois vicieux. Les nombreuses strates qui le chevauchent confère à cette piste aussi reptilienne que pulsative des allures de labyrinthe obscur cependant que Attired In Rags s'abîme franchement dans les profondeurs d'un charnier. Toute la force de Kult Mogil tient d'ailleurs dans cette façon de conjuguer ambiances funéraires et canevas alambiqué que perforent de pesantes fractures.

Drapé d'un artwork original et réussi, K+M+B est la carte de visite passionnante d'un groupe au potentiel énorme.

Childeric Thor - 8/10