LOST LIFE : Split

INFESTUS - Split

Funeral Fullmoon Productions, 2006

Black Metal, Allemagne

CD

On attaque cette galette par l'obscure entité allemande nommée INFESTUS, née des cendres encore fumantes de DUNKELFRONT. Leur réalisation de 2008, Chroniken des Ablebens , ne m'avait pas laissé un souvenir terrible contrairement aux 4 titres proposés ici nettement plus intéressants à mon avis. Un black rageur, puissant et racé dans la même veine que ses confrères de ETERNITY, PERMAFROST, FROSTKRIEG ou encore ODAL. Même genre de chant bien haineux, et rapidité d'exécution équivalente aux groupes précédemment cités. La grosse différence, réside dans les parties guitares très variées et recherchées. Et c'est sans aucun doute le gros point fort de ce trio germanique. Les riffs proposés sont tour-à-tour violents, mélancoliques, tristes, guerriers, etc... Autant de sentiments transmis permettent aisément à notre imagination de s'envoler vers de sombres et fantastiques paysages oubliés. Bonne première partie du split donc. J'enchaine avec 5 missiles du one-man-band lui-aussi allemand, intitulé LOST LIFE. Quelle originalité pour le nom ! Avec un patronyme pareil, je m'attendais forcément à du black dépressif. Que nenni messire ! Absolument faux sur toute la ligne. Ca décapite du chrétien à coups de chevrotine cette bête-là ! Beaucoup de similitudes en plus rapides dans la façon de faire avec INFESTUS, couplées à un son puissant et audible me rappelant fortement la vague suédoise. On sent que le musicien derrière ce projet à du baguage. Ce n'est pas un gamin de 15 ans qui essaye de refaire en moins bien les tueries que BURZUM ou DARKTHRONE ont accouché il y a 20 ans. A noter qu'un batteur session vient prêter main forte sur certains morceaux. Que vous dire de plus à part vous promettre que cette réalisation va rester un bout de temps dans mon lecteur CD. Ah si, je n'ai pas compris pourquoi un groupe de ce potentiel a du repasser au stade de la vulgaire démo en 2010, après avoir sorti 2 chefs-d'Ĺ“uvre sur CD ainsi que ce split. Surtout quand on voit le nombre de "merdes" qui sortent (je n'en citerais pas, la liste serait très/trop longue) ! Chers lecteurs et messieurs des labels, je ne peux que vous recommander ces 2 valeurs sures ! Hautement approuvé bien que le lay-out et la pochette du CD soient encore limités à leur strict minimum.

Benphegor - 8/10