LUCTUS : Jauciant Pabaiga Arti

LUCTUS - Jauciant Pabaiga Arti

Ledos Takas, 2009

Black metal, Lituanie

Nous connaissions déjà Luctus par son split CD avec Argharus baptisé " Sonitus Caeli Ardentis " qui nous avait laissé une bonne impression. Ce groupe discret en Occident existe tout de même depuis 2002, date de sa première démo. Mais Ledos Takas soutient sans faille sa scène extrême UG nationale, en y faisant le tri. Qu'allait donc donner ce premier album du groupe ? Luctus me rappelle immanquablement ses voisins de Impaled Nazarene. Ses riffs ultra rapides, courts et répétitifs, ses accélérations mortelles ont été brevetées par leur prédécesseur sous le nom de « nuclear metal » ; car on sent bien cette touche punk, folle, qui se dégage de ses structures étalées et de ces gueulantes criardes. Mais que faire d'une copie des glorieux Finnois cités plus haut? Que nenni, pas de pâle copie ici. Imaginons plutôt un I.N. version mélancolique et mélodique : après une intro qui rappelle le sample de « Cogito Ergo Sum » de I.N. (justement, quel hasard !) beaucoup de riffs, quoique très rapides, sonnent plus profonds, avec des mélodies qui se calent à merveille sur les rythmiques endiablées. D'autres, toujours bien inspirés, sont plus posés et aèrent la musique. La voix est assez polyvalente, avec un cri black honnête assez humain, collant bien à la nostalgie des titres. Les textes sont entièrement disponibles.... En lithuanien ! Ce respect des racines me plait, mais dur de comprendre les thèmes traités, dommage. C'est l'artwork qui va nous donner un indice sur le concept du groupe, illustrant probablement les mythes guerriers locaux. De toute façon, ces 11 titres passent très bien, c'est l'essentiel. Car la production est très bonne et rend des guitares bien incisives. Finissons avec l'artwork, très soigné lui aussi : un beau digipack cartonné. Buy !

Autocratôr - 10/10