LULLACRY : Vol 4

LULLACRY - Vol 4

Spinefarm, 2005

Goth pop n'roll metal, Finlande

Album CD

C'est souvent l'usage qui crée la règle, de même pour le terme "gothic" qui a un sens de plus en plus élargie. On trouve parfois le terme gothic associé à Lullacry alors que Lullacry n'est pas à proprement parler un groupe avec des éléments gothic; il n'y a rien de froid ou de mélancolique dans la musique de Lullacry, simplement Lullacry se rapproche de la nouvelle vague gothic metal finlandaise très pop (To Die For, Entwine, Him aussi si on peut dire..) avec leurs refrains accrocheurs, émotionnels et sensuels surtout... et oui, car le terme gothic ne désigne plus ce qui est froid mais ce qui chaud!?! Cependant Lullacry se dissocie de toute cette vague par un côté très heavy metal et même très rock n'roll dans sa musique, côté très rock n'roll que la scène goth metal finlandaise ne renie pas avec The 69 Eyes ou Sentenced dans une moindre mesure. Ce côté très heavy metal et rock n'roll est très marqué sur ce "vol.4", contrairement aux précédents albums "Sweet desire" (1999), "Be my god" (2001) et "Crucify my heart"( 2003). Un côté rock n'roll très prononcé donc mais avec des refrains très accrocheurs, emotionnels (donc le coté pop), peut-être est-ce dû à l'arrivée d'une nouvelle chanteuse, Tanya Lainio, qui succède à Tanya Kemppainen, plus connue sous le nom de Whisper Lillith (dans Soulgrind). On notera toutefois quelques titres excellents comme "Love, Lust, Desire", "Stranger in you" ou "I want you, ou "King of pain" construits sur la base couplet/ refrain, mélodique et très puissant en même temps. Il y a des titres très rock n' roll, un peu grunge parfois, comme "Killing time" ou "Fire within" ou le nullissime "Zero", limite insupportables. On notera aussi une ballade vraiment pas terrible "Heart shaped scars". On pourrait avec ce "Vol.4" plutôt songer aux groupes de hard-rock avec chanteuse comme Lita Ford plutôt qu'au gothic metal à la Nightwish avec lequel il n'y a aucun rapport puisque la voix n'est pas lyrique mais très pop/ rock... Ce "vol.4" est probablement né des dernières mutations du gothic metal, du gothic metal très rock n' roll de THE 69 EYES , et du gothic metal très pop de ENTWINE et TO DIE FOR , tout en retirant les éléments gothic?!? Au final, on se demande s'il ne s'agirait peut-être pas de hard rock mais qu'on a tout simplement modernisé, d'ailleurs la reprise de WASP, de "Love machine" sur "Fire within ep" n'est pas anodine. C'est donc assez marrant de voir que le gothic metal suave rejoint le heavy metal classique, voir le hard rock. "Vol.4" est donc tout au long de ces 40 minutes assez inégal et aurait pu être mieux car il y a vraiment des titres excellents quand le groupe revient à son pop gothic metal à la finlandaise dans la continuité de « Crucify my heart ».

Adnauseam - 6/10