LUNGLANCE : Vigie dalusa

LUNGLANCE - Vigie dalusa

Paradise Noise Records, 2006

Metal extrême chaotique, France

Mini-CD--R

LUNGLANCE, voilà un projet pas facile à situer: au premier abord la pochette pourrait évoquer les premiers dessins de VOIVOD, mais cette production sort sur Paradise Noise Records spécialisé dans le doomcore avec pour slogan "Peace and doomy destruction", puis enfin on en arrive à la définition du groupe comme "dooming cyber grind", avec indice donné par le groupe: "Imaginez TODAY IS THE DAY rencontrant BURZUM et copulant avec DARKTHRONE et BRUTAL THRUTH", assez improbable non?!? Pour ma part, j'ai un peu du mal à coller l'étiquette Grindcore à ce projet, il s'agit bien évidemment là de metal extrême particulièrement crû et chaotique. Sur les 29 mn proposées par les 7 morceaux, il y a en fait le coté le plus pourri qu'il peut y avoir dans le black, avec la touche frénétique du grind, le chant est une sorte de voix black traffiquée mais avec la façon de chanter du grind, à quoi s'ajoute des passages parfois lourds et dissonants, parfois les riffs un peu lancinants de DARKTHRONE, mais le plus souvent des riffs rapides et assez punk dans l'âme; on est pas là dans quelque chose d'innovateur, plus dans un mélange de riffs et choses déjà existantes pris aussi bien dans le black que le crust, mais mixées ensemble. L'ensemble n'est absolument pas mélodique, atmosphérique, mélancolique ou dépressif, mais purement chaotique, nihiliste; ça m'a un peu rappeler l'esprit du "Deathcrush" de MAYHEM. Cela reste assez éloigné cependant de mes aspirations personnelles mais il s'agit là d'un projet à l'atmosphère réellement chaotique (que n'a pas qui veut...).

Adnauseam - 5,5/10