LYR DROWNING : Blind From Birth

LYR DROWNING - Blind From Birth

Manitou Music, 2008

Death metal progressif, France

Album CD

Lyr Drowning, groupe de la région parisienne s'est formé en 2002, fortement influencé par ses aînés aux styles variés : Opeth, Dimmu Borgir ou encore Anathema. En 2004, les deux musiciens du line up autoproduisent le mini-cd Orchestral March , qui reçoit d'excellents retour de la part des webzines spécialisés, ce qui les conforte dans la poursuite de leurs projets musicaux. C'est ainsi que le duo se lance dans l'écriture de leur premier album Blind From Birth , ou neuf mois seront nécessaires aux perfectionnements des arrangements et de la composition.

Ainsi cet album réunit des morceaux sombres et majestueux, alliant les rythmiques agressives et le chant death aux nombreux passages atmosphériques ou encore acoustiques, et parfois aussi au chant clair. Cette marque de fabrique rappelle inévitablement Opeth (plus que tout autre groupe), qui reste encore une source d'inspiration inégalée. Cependant Lyr drowning tire remarquablement bien parti de ces sources et va puiser l'essentiel, afin de le sublimer à sa manière, une sorte de forgeron refaçonnant musicalement de l'existant en y appliquant son propre style.

En effet, dès les premières minutes, nous plongeons dans un death progressif mélodique, tantôt électrique, tantôt atmosphérique, agrémenté de mélodies cristallines et accoustiques. Ainsi nous apprécierons la majeure partie des morceaux tels que « Ride of the Blind » « Substitutes » ou encore « Man in Decline pt1&2 » et « To the Gates of Morning », avec son intro acoustique plongeant progressivement dans un tourbillon d'agressivité martelée par des riffs et des râles surpuissants, sans oublier l'imposant « Next Helpless Days » de plus de onze minutes, et enfin le petit dernier « Bleak Dance », un final acoustique au chant clair.

Lyr Drowning me fait également penser à un groupe émergeant nommé Wolverine , duquel les ambiances planantes se rapprochent parfois. Blind From Birth est donc un album varié, alliant puissance technique et atmosphères planantes, dédié aux amateurs du genre. On attend la suite avec impatience.

Abyss - 8/10