La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Necrophobic : Death To All

NECROPHOBIC - Death To All

Regain records, 2009

Black/death, Suède, Suède

Album CD

Voila encore un groupe suédois plutôt discret, mais qui aligne pourtant une longue carrière sur son CV métallique : depuis 1989, Necrophobic nous distille un subtil équilibre de death/black metal glacial. « Death To All » est le sixième méfait, et fait suite au très bon \" Hrimthursum \" de 2006 ; notons que la même année, donc 2009, le groupe sort aussi une compilation de best of nommée « Satanic Blasphemies\". Bref, revenons à ce « Mort à Tous » ( !) : on y retrouve toujours la puissance musicale du vieux death, croisée avec la crasse et les textes chers au black metal, : Necrophobic ne se renie pas, à l'image du titre « For Those Who Stayed Satanic » ! Après une petite intro à la tonalité orientale dont Necrophobic a le secret, « Celebration of the Goat » démarre cet album en trombe. Puis les brulots s'enchainent, le titre trois, « la Santisima Muerte » s'imposant vite comme le titre phare de l'album (le clip en est même disponible sur leur myspace). On retrouve la bonne vieille guturre bien typée de Tobias, la place faite aux mélodies ; on décèle peut-être un côté heavy plus prononcé qu'à l'accoutumée, un peu comme si le dernier CD Dissection (R.I.P.) leur avait soufflé le mot, mais très doucement... La musique de Necrophobic s'est donc densifiée depuis les débuts aux riffs simples (mais efficaces). Dans cette masse de riffs et des tempi souvent élevés, cette impression de répétition viendra forcément à vous. La pochette surprend : le dessin est bon, mais ces tons marrons ne le mettent pas en valeur, habitués que nous étions aux symboles forts (flammes, pentacles, etc.) et aux couleurs vives déclinées habituellement par le groupe.. Cet offrande de Necrophobic est plutôt d'un bon cru, même si toute la discographie récente restera immanquablement dans l'ombre du génialissime « The Nocturnal Silence » sorti en 1993. Necrophobic, aux côtés d'autres combos de la vague suédoise des années 1990 (Old mans Child, Naglfar) reste fidèle à son style malgré le poids des ans et la disparition de pas mal de groupes (Ebony Tears, sacramentum, Dissection, Centinex) de ce style.

Autocratôr - 07.5/10