La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

NEPHENZY : Where Death Becomes Art

NEPHENZY - Where Death Becomes Art

Black Diamonds Productions, 1998

Black/Death, Suède

CD

Encore un opus pas tout jeune, allez-vous me dire. Je suis amplement d'accord, mais certains objets ne perdent pas de leur grandeur avec le temps. Celui-ci en fait clairement parti. A noter également, qu'après 2 démos, 1 CD et 1 EP, le groupe est devenu NEPHENZY CHAOS ORDER. Simple changement de nom. Mais revenons à nos brebis, ou à nos boucs, ça fait plus 'evil' et c'est facile comme jeu de mots. NEPHENZY œuvre dans un registre black/death relativement rapide et brutal. Les guitares, au nombre de deux, sont efficaces et vengeresses, tout en apportant une mélodie nécessaire pour l'écoute entière d'un tel CD, à mon sens. Le batteur et loin d'être en grève et jouit d'un son plus qu'approprié pour ses rythmiques terrassantes et travaillées. Croyez-moi sur parole, je n'aimerais vraiment pas que ce dernier soit mon masseur ou mon kiné. Le chanteur déverse sa hargne au travers d'une voix assez quelconque mais tout à fait adapté à ce genre de black. On sent aussi à travers son timbre, que le vociférateur doit lever le coude assez régulièrement. Là-aussi, simple ressenti de ma part. Sinon le son, 'à la suèdoise', est propre et cataclysmique, un peu comme chez leurs compères de MARDUK (leurs 1ers CDs !!!), par exemple. Mais il leur permet de mettre leurs compositions bien en relief et de bénéficier d'une brutalité exemplaire. A noter que le sieur Belfagor de chez OFERMOD et NEFANDUS est invité à pousser la chansonnette sur le quatrième titre, qui est d'ailleurs celui que je préfère avec le septième morceau. Gros riffs entrainants et brise-nuque, rythmique batterie atomique et chant rageur à s'en faire péter les cordes vocales. Bref, tout y est !
Un petit mot sur la pochette totalement appropriée au titre, et représentant un champ de guerre après une féroce bataille, qui est un dessin réussi. Comme ce CD ne doit pas être facilement trouvable, le jour ou vous l'apercevez, ne réfléchissez pas 10 ans avant d'en faire l'acquisition !

Benphegor - 7/10