La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

NOCTURNAL BLOOD : Devastated Graves - The Morbid Celebration

NOCTURNAL BLOOD - Devastated Graves - The Morbid Celebration

Hells Headbangers Productions., 2010

Repulsive Black / Death Metal, USA

CD / LP

Groupe issu des cryptes underground américaines, NOCTURNAL BLOOD, par son activité récente, a déjà bien pu frayer son chemin en gardant une éthique propre au Black / Death « Worship ». En l'espace de deux ans, les multiples sorties ont toutes été acclamées dès la première démo, True Spirit of Old... . Qu'en est-il de cet opus tout récent signé chez Hells Headbangers Prod ?

L'entrée en scène percutante, on devine que ces Américains ne sont pas très friands d'introductions atmosphériques tournant autour du pot. On se retrouve sans préavis dans un monde ou la lumière n'existe pas, seul les ténèbres et la puanteur résident. Eh oui, ce doux parfum cadavérique dégagé par les saturations grasses de la guitare qui nous joue un Black / Death putride et primaire. Les mélodies sont simplistes, mais pas minimalistes car elles savent se diversifier, on est loin d'un VON, mais très proche de BEHERIT pour l'aspect incantatoire et primaire, et non loin d'un HELLHAMMER pour le côté « Old School » horrifique et hypnotique de ces mélodies. Question rythmique, la qualité et la variété sont irréprochables, on vacille entre des rythmes down-tempo ritualistes très enivrants et des passages en blast-beats martiaux et bestiales, mais attention, ce n'est pas non plus du BLACK WITCHERY. Le jeu de batterie sait même se montrer « groovy » à l'aide de ces rythmiques ultra-fréquentes « ballads » sur la ride, ce qui nous plongent encore plus profond dans les abysses. La voix profonde et démoniaque peut être grave et aigüe, elle se trouve dans le registre de BLASPHEMY et BEHERIT.

Au final, Devastated Graves - The Morbid Celebration est à mes yeux un album inoubliable, suintant le satanisme primitif, et il parviendra à remettre en place tous les préjugés qui tournent autour des « revivals » du genre. C'est bien la première fois que j'écoute un groupe aussi intense, c'est une véritable abomination sonore. NOCTURNAL BLOOD n'a pas fini de nous surprendre et ce n'est que le début d'une longue putréfaction... Fortement conseillé aux adeptes de SADOMATOR et GRAVE MIASMA.

Doomhämmer - 09 / 10