NOCTURNAL BREED : The remastered

NOCTURNAL BREED - The remastered

Painkiller, 2005

Rétro-thrash/black, Norvège

CD Best of

Diantre! Dès que j'ai mis ce CD dans mon poste, mon pied s'est d'instinct mis à battre le rythme, mon cerveau à suivre immédiatement les bons riffs qui s'enchaînaient ; et mes yeux, avides, ont alors dévorer la pochette...Car j'avoue que je ne connaissais pas ce groupe culte norvégien formé en 1996, alors qu'il a déjà sorti 4 CD, un mini-CD, ainsi qu'une foule de Ep. Heureusement, quand l'UG vous échappe, il remonte vite à la surface quand il le mérite : Nocturnal Breed est un hymne à l'esprit « old school », au Thrash/Black metal de la première vague, avec ses riffs thrash désuets, son chant criard, caverneux et sa section rythmique minimaliste mais prenante. rythmiques heavy assassines, mélodies rock'n'roll, guitares qui se répondent... Quelle claque ! L'ensemble suinte le l'esprit destroy, entre Kreator (old), Venom, Beherit, Sodom et Celtic Frost/Hellhammer, voire nos nationaux de Imperial. Rien n'est inventé, mais tout est redécouvert avec énergie et conviction par Nocturnal Breed : L'idée de sortir une anthologie de Nocturnal Breed pour mieux nous faire connaître ce groupe est donc excellente, d'autant que ces titres sont remasterisés, comme le nom de ce skeud l'indique. deux titres du récent « Black cult » (2005), trois extraits de « Agressor » (1997), unlive tiré du Ep « Triumph of the blasphemer » (1998) ; le reste est largement issu des albums « No retreat...no surrender » (1999) et « The tools of the trade » (2000). Des prod de Painkiller n'avaient pas toujours convaincues La Horde Noire (Maxmillion), mais nous avions déjà découvert quelques joyaux comme Nartvind. Et bien, Nocturnal Breed en est un. Et ce label a su misé dessus, en rééditant une partie de ces anciens albums. A (re)découvrir en version complète !

Autocrator - 08/10