NOMMAM ERYTZ : Nomman Erytz

NOMMAM ERYTZ - Nomman Erytz

Insidious Poisoning Records, 2007

Dark ambiant, Usa

Album CD

NOMMAM ERYTZ est la quatrième production du jeune label français INSIDIOUS POISONING RECORDS qui se consacre au dark ambiant et au black metal. En ce qui concerne NOMMAM ERYTZ, il s'agit là purement de dark ambiant. Il n'y a que très peu d'information sur ce projet si ce n'est que ce premier album rassemble 12 compositions sans titre qui incluent en fait tous les précédents travaux du groupe publiés sous forme de split tape avec des formations comme AYMREV ERKROZ, TAOG SUSEJ, FALLEN SOUL pour ma part inconnues, les deux premiers étant sortis chez Meurtre Noir, puis ces travaux ont été réunis avec un bonus sur cassette chez Goathammer Records avant d'être réédité cette fois sur cd avec encore 3 nouveaux morceaux pour une durée de 67mn. Il baigne dans le Dark ambiant de NOMMAM ERYTZ une atmosphère très black metal et pourtant aucun élément metallique et surtout aucune voix (ou sample de voix), contrairement à certains projet dark ambiant flirtant avec le black metal, mais l'atmosphère est cependant réellement malsaine et oppressante, un peu comme AGHAST ou l'ambiant satanique de MZ 412; la musique n'est pas particulièrement saturée ou bruyante, on penserait bien plutôt à du RAISON D'ETRE mais cependant sans le coté spirituel et sans les nappes atmosphériques, avec souvent un souffle, un bruit sourd puis des bruitages, comme si quelque chose était en train de se tramer, comme des souffles grandissants (penser un peu au bruit de fond dans le film "Eraserhead" de LYNCH) d'abord au loin puis fort, ou un souffle plus constant mais à l'atmosphère lourde avec des sons au loin comem des échos. LUSTMORD peut également être évoquer. NOMMAN ERYTZ s'insère dans la grande tradition du dark ambiant où tout est création d'ambiance, évasif, minimaliste et répétitif. L'ambiance est malsaine mais pas occulte, elle évoque plus l'errance dans les ténèbres. L'ensemble de ces compositions forme une unité puisqu'elles sont très proches les unes des autres tant au niveau des sonorités que du déroulement, un déroulement sans trop de bouleversements, ce qui crée comme une attente, un présage, une imminence permanente, peut-être qu'une certaine monotonie peut s'en dégager mais vous comprendrez qu'il s'agit là de ce genre d'album qui est avant tout immersion dans une ambiance et expérience.

Adnauseam - 6,5/10