La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

ORCIVUS : Est Deus in Nobis

ORCIVUS - Est Deus in Nobis

Next Horizon Records, 2010

Satanic Orthodox Black Metal, Suède

CD

Voilà un duo de Suédois dont le second full-length tourne en boucle chez moi depuis quelques jours et qui me décide à vous faire partager cette découverte. Pour ma part, c'était un inconnu du bataillon nordique – grand pourvoyeur de formations de qualité – et je crois que je vais au plus vite me procurer Consummatum Est (2008, Next Horizon Records), premier du nom pour ORCIVUS . ORCIVUS , c'est un multi-instrumentiste qui fait tout (Perditor) et un gars au micro (Mortifer), formé en 2007. ORCIVUS étant estampillé Satanist Orthodox Black Metal, et venant de Suède, et confiant la technique au Necromorbus Studio, je ne pouvais qu'être très méfiant à son égard. Toutefois, je suis d'un naturel très curieux, et je déteste mes préjugés.

Et j'ai bien fais de ne pas m'écouter, car en bon artisan des ambiances maléfiques, Perditor, servi par un honorable Mortifer, propose avec Est Deus in Nobis (toujours chez Next Horizon) un album de Black Metal jouant certes dans sa « catégorie », mais c'est un full-length avec une personnalité bien mise en valeur, apte à remuer avec efficacité les tripes, les cervicales et les méandres du cerveau. Cet LP joue des ambiances et des tempos comme je n'avais pas entendu depuis longtemps – ça fait du bien. ORCIVUS teinte ainsi son Black Metal volontariste (ça va vite parfois) de quelques gouttes catchy bien senties et d'ambiance moisies perpétrées sur un mid-tempo savoureux – impossible ne pas se laisser emporter par autant de dynamisme savamment composé, impossible quand on a en tête les riffs de fou que Perditor décline, de ne pas hurler de plaisir à l'écoute d' Est Deus in Nobis ... Les huit pistes sont toutes mémorables et j'aurais du mal à en départager une plus qu'une autre.

En attendant le prochain, prenez Est Deus in Nobis et le précédent, car ORCIVUS vaut largement qu'on lui prête plus d'une oreille... Excellente release !
A noter que Perditor a une autre facette Black Metal, où il y fait tout, vocaux compris : ARFSYND , qui lui aussi vaut son pesant de cahouètes. L'homme est plein de talent.

Guudrath - 9/10