La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Paradise Lost : Paradise Lost

PARADISE LOST - Paradise Lost

Gun, 2005

Gothic metal, Royaume-Uni

Album CD

Bon sang, 17 ans d'existence pour Paradise Lost, 17 ans et 10 albums plus tard les revoilou les p'tit guy d'Halifax avec une nouvelle galette et un nouveau batteur (exit Lee Morris) bienvenue Jeff Singer (ex Blaze et surtout Kill 2 This). Celui-ci ne fait pas parti officiellement du groupe mais à mon avis ce n'est qu'une petite question de temps! Car il faut bien le dire ce batteur tue!!! Enorme présence, groove d'alien sous acide notamment sur \"Feeling\", un des meilleurs morceaux de ce disque sobrement intitulé \"Paradise lost\". Dès les premières notes de l'intro, la pièce où je suis, pourtant bien chauffée, se refroidit subitement, mes yeux se ferment et le voyage astral commence, un voyage au tréfond de l'âme, au fond de l'abîme, les mélodies du barde Mackintosh vous déchirent autant qu'elles vous étreignent, qu'il est bon de se sentir libre! qu'il est bon de se sentir vivant! \"Forever after\" scande le troubadour, je ne peux m'empêcher de tourbillonner avec eux dans cette obscurité ou bizarrement je me sens si bien! Il n'y a pas d'étranger dans ce monde-là! Bienvenue à vous rêveurs de tous bords car cet album est fait pour vous, heureux les amateurs de \"métal gothique\" car le maître est de retour. Cependant résumer l'idole à une catégorie serait une hérésie très condamnable, injuste et incorrecte, trop de gens se sont détournés de lui, depuis \"One second\" ce soleil noir a fait le tri dans ses fidèles, tant pis pour ces \"brebis egarées\" souhaitons qu'elles retrouvent le chemin de la nuit après avoir jeté une oreille curieuse sur cette offrande. \"Accept the pain\", \"Spirit\", le doomesque \"Over the madness\" sont autant de brulôts qui devraient je l'espère remettre tout le monde sur le droit chemin! Car Paradise Lost fait ce que bon lui semble depuis longtemps et pour ça il mérite le respect. Sa musique n'a pas besoin de clichés, elle est là. A noter, l'artwork qui lui aussi mérite le détour, on reconnaît bien là la main de Spiros Antoniou (SEPTIC FLESH) et qui représente très bien le contenu aussi beau que douloureux. A noter aussi la présence du producteur Rys Fulber (Front Line Assembly, etc.), qui lui aussi s'est bien démené pour nous sortir un bon gros son digne du groupe! Bref, en conclusion je dirais que ce disque devrait devenir, et j'en suis sûr le deviendra, un grand classique du genre où la classe et la sincérité dans le propos reste un style de vie...Amen
Votre serviteur Hasphyx...

Hasphyx - 9/10